Société

Tanger : Effondrement du toit de la piscine olympique

La série noire des effondrements continue au Maroc. Le drame de Casablanca où un immeuble s’est écroulé faisant quatre morts et plus de 24 blessés a été suivie quelques jours plus tard par celui de Marrakech où une vielle maison en médina s’est écroulée en  tuant trois de ses occupants. Au début de cette semaine, c’est le tour maintenant des équipements publics de connaitre un sort pareil. La nouvelle est tombée hier en provenance de Tanger où le toit en bois de la piscine olympique de Tanger de 6.000 m² et d’un coût de 15 MDH s’est effondré. Des sources proches du dossier nous ont confirmé qu’il s’agit d’un chantier qui est toujours en cours et que  le lot secondaire de la toiture en bois n’a pas été encore réceptionné par les autorités. La responsabilité dans ce cas revient pleinement à l’entreprise en charge des travaux.


Fort heureusement aucun blessé n’est à déplorer puisque  la structure s’est écroulée pendant la nuit. Une enquête est en cours pour identifier les responsabilités. En effet l’entreprise en charge des travaux, le bureau de contrôle et les proches du wali Mohamed Yacoubi ont été convoqués en milieu de semaine au siège de la wilaya de Tanger pour déterminer les causes de la catastrophe.

Rappelons que la piscine olympique est une composante essentielle de  la Cité des sports de Tanger inaugurée en mars 2014 par le Souverain. Cette cité est composée du stade de Tanger, des terrains d’entraînement, un court de tennis couvert et une salle couverte multisports. On prévoit également de réaliser au sein de la cité des sports, deux hôtels et un centre commercial. L’ensemble de ces projets s’inscrivent dans le cadre du programme Tanger-Métropole lancé en 2013 avec une enveloppe budgétaire de 7 milliards de dh.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Discours royal : Les Marocains du monde doivent faire face à l'extrémisme

Article suivant

BAM : L’inflation en légère hausse à fin juin