Automobile

Tanger : Le groupe sud-coréen Hands Corporation ouvre une nouvelle usine

Le groupe sud-coréen Hands Corporation, équipementier automobile spécialisé dans la fabrication de jantes en aluminium, a inauguré, mardi à Tanger, son premier site de production en Afrique, avec un investissement atteignant 4,3 milliards de dirhams.


Implanté à Tanger Automotive City sur une superficie de 23 hectares, le complexe industriel permettra la création de 1.600 emplois, avec une capacité de production à terme de 8 millions d’unités par an, dont 85% est destiné à l’export.

L’équipementier vise, à travers son usine de Tanger inaugurée en présence du ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy, l’ambassadeur de la Corée au Maroc Seong-deok Yun, le président du groupe Rhee Sukchoo, et le président de Tanger Med, Fouad Brini, à adresser les grands constructeurs tels que PSA, Renault, Nissan, VW, GM, Hyundai, Ford, KIA, Skoda,Suzuki ou encore Chrysler.

Lire aussi : Le Coréen Hands lance les travaux de sa nouvelle usine à Tanger

Ce projet stratégique est le premier projet coréen phare au Maroc, porté par un acteur majeur de l’industrie coréenne et l’un des top 5 des plus grands fabricants mondiaux de jantes en aluminium.

S’exprimant à cette occasion, Elalamy a précisé que ce projet, dont la convention a été signée lors d’une cérémonie présidée par SM le Roi Mohammed VI en décembre 2017, représente un investissement important d’un groupe coréen leader dans le domaine de l’industrie automobile, précisant que Hands Corporation est considéré comme l’un des top 5 des plus grands fabricants mondiaux de jantes en aluminium, ce qui permettra au Maroc de passer au 3ème rang mondial dans le domaine.

Cette usine est non seulement la huitième pour le groupe et la première en dehors de la Corée du Sud et de la Chine, mais également la plus avancée en termes de technologie utilisée, a précisé le ministre, estimant que le secteur de l’automobile maintient davantage ses réalisations grâce à ce projet, et se dirige même vers un plus haut niveau de développement.

Pour sa part, Rhee Sukchoo a révélé que le groupe a pensé à élargir ses activités au niveau international en investissant à Tanger, bénéficiant ainsi de la position stratégique du Maroc qui facilite l’accès à l’Union européenne et d’autres pays proches, expliquant que l’usine de Tanger a été équipée par la meilleure technologie existante dans le domaine afin de garantir une production de 4 millions de jantes en aluminium par an.

Il a exprimé aussi son espoir de voir cette usine contribuer au développement du groupe Hands Corporation et au secteur de l’industrie automobile au Maroc, faisant remarquer que l’usine deviendra le plus grand site de production du groupe quand sa capacité atteindra 8 millions de jantes en aluminium annuellement.

Quant à l’ambassadeur de la Corée du Sud à Rabat, il a noté que les relations diplomatiques entre les deux pays sont « excellentes » quoique les relations économiques ne reflètent pas encore les potentialités des deux pays, dans l’attente que soient renforcés les échanges commerciaux bilatéraux. Pour lui, l’usine Hands à Tanger constituera un modèle pour les autres entreprises coréennes souhaitant investir au Maroc.

Il est à noter que le Royaume a pu, grâce à la vision clairvoyante et au Leadership de SM le Roi Mohammed VI, entrer dans une nouvelle ère de production automobile et faire du secteur un réel fer de lance de l’économie marocaine. L’industrie automobile marocaine, qui compte plus de 250 acteurs nationaux et internationaux aujourd’hui, est devenue le premier poste d’exportation du Maroc avec 72,3 milliards de dirhams de chiffre d’affaires à l’export en 2018.

 
Article précédent

« Ach Waqe3 » : l’actualité décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Casablanca : Alsa mettra en service des bus neufs à partir de septembre 2020