EnergieFlash-eco

Taqa Morocco maintient le cap

Le premier producteur d’électricité privé au Maroc a réalisé des performances tout à fait conformes aux objectifs fixés en 2017.


Ainsi, Taqa Morocco affiche, à fin décembre 2017, un chiffre d’affaires consolidé de 8,08 milliards de DH. « Les performances du groupe Taqa Morocc en 2017 sont très positives. Nous avons enregistré une bonne performance opérationnelle des unités avec 92,5% de disponibilité pour l’ensemble des unités 1 à 6. Cela traduit une maîtrise opérationnelle qui nous place parmi les centrales les plus performantes au monde », a confié Omar Alaoui Mhamdi, directeur général adjoint de Taqa Morocco, lors de la conférence de presse organisée le 08 mars 2018 à Casablanca. Dans les détails, le résultat net part du Groupe (RNPG) est en hausse de 3,6% à plus de 1,01 milliard de DH, et le taux de marge consolidée est en augmentation de 16,3%, contre 16,1% à fin 2016. Les unités 1 à 4 ont réalisé un taux de disponibilité de 93,2% contre 93,1% l’année dernière, et ce, en raison de la révision majeure de l’Unité 3.

De leur côté, les unités 5 et 6 ont enregistré un taux de disponibilité de 91%, contre 91,3% en 2016, en raison de la révision mineure de l’unité 6, a expliqué le top management. Notons que le résultat d’exploitation reste stable à 2,57 milliards de DH, grâce aux efforts continus d’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance ainsi qu’à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international. Au niveau des résultats sociaux, on remarque une hausse de 3,6% du résultat net de Taqa Morocco à 972 millions de DH. « Nous avons réussi à améliorer nos résultats financiers sur cette période grâce aussi à la renégociation de nos taux d’intérêt sur la dette. Ce qui a permis également de bonifier notre résultat financier », a fait remarquer Omar Alaoui Mhamdi.

En quête de relais de croissance externe, l’opérateur nourrit de nouvelles ambitions nationales et même régionales notamment dans le domaine des énergies vertes. Ainsi, en vue de tirer profit du mix énergétique marocain, Taqa Morocco développe déjà de nouveaux projets dans l’éolien. « Nous voulons continuer à accompagner le mix énergétique au niveau national. À cet effet, nous développons un parc éolien au Nord. Nous espérons que ce parc verra le jour en 2018 », précise le directeur général adjoint de Taqa Morocco. L’autre priorité du groupe cette année est de continuer son programme d’amélioration opérationnelle avec la recherche d’optimisation financière et opérationnelle tant en matière de maîtrise de ses coûts de sous-traitance qu’en termes de maîtrise de sa consommation de charbon.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

RMA digitalise son service après-vente automobile

Article suivant

Samsung dévoile ses Galaxy S9 et S9+