Actualités

Taux directeur : pourquoi BAM refuse de baisser davantage

Le moins que l’on puisse dire, c’est que dans le contexte de crise actuelle, la banque centrale pourrait ne pas penser qu’à l’inflation. Cet excès de prudence concernant l’augmentation des prix pousse en effet, la Banque Centrale à ne pas faire baisser davantage les taux d’intérêt. Son taux directeur aurait pu baisser encore un peu plus au lieu de rester à 3%.


Or, le ramener à un niveau nettement inférieur aurait sans doute été à l’origine d’une tension inflationniste, mais permettrait aux banques de faire baisser davantage leurs taux d’intérêt. De sorte que les entreprises auraient alors pu recourir à une hausse de leur niveau d’endettement, afin de financer des programmes d’investissement et recruter. Ce ne serait pas de trop pour la croissance et l’emploi. En lieu et place de ce choix, la Banque centrale a préféré opter pour un fonds de garantie de 3 à 4 milliards de dirhams.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Station de Saïdia : le coup de maître d’Anas Alami

Article suivant

Et si on oubliait l'Algérie ? par ( Jamal Berraoui )