Automobile

Tesla : l’aventure chinoise

Le Wall Street Journal est formel : le constructeur de voitures électriques a conclu un accord avec les autorités chinoises pour construire une usine de production à Shanghai.


Le quotidien new-yorkais confirme ainsi l’annonce faite par la firme de Palo Alto en juin dernier, concernant sa collaboration avec l’administration municipale de la ville la plus peuplée de l’Empire du Milieu. Cette usine servira le marché local et sera installée dans la zone de libre-échange de la ville. Toutefois, sa production sera toujours sujette à une taxe d’importation chinoise de 25%, selon des sources proches du dossier citées par le journal.

Interrogée par l’AFP, la direction du constructeur automobile de voitures électriques sportives et de luxe a refusé de commenter, faisant seulement référence à son communiqué de juin où le groupe disait être intéressé par une implantation en Chine. Le groupe serait prêt à en dire plus «d’ici la fin de l’année». «Le marché chinois est un important objectif pour Tesla et nous continuons à évaluer le potentiel de plusieurs sites de production dans le monde pour fournir ces marchés locaux », avait lâché le constructeur de la Silicon Valley. « Même si nous allons maintenir l’essentiel de notre production aux États-Unis, nous avons besoin de construire des unités locales pour nous assurer que notre production est abordable sur ces marchés », avait ajouté l’entreprise de Elon Musk.

Pour rappel, la Chine pousse au développement des véhicules électriques. Pékin a récemment confirmé qu’il imposerait à partir de 2019 aux constructeurs, des quotas de ventes de «voitures propres». Résultat : les groupes automobiles étrangers se précipitent pour créer des filiales communes avec des constructeurs chinois, afin de doper leur production sur ce créneau. Pour sa part, Tesla Motors qui a été créé 2003, compte 13.000 collaborateurs, dispose de 4 usines (3 aux États-Unis: New-York, Fremont et Nevada et une aux Pays-Bas), produit trois modèles (Tesla Roadster, Model S et Model X) et a représenté 0,02% de part de marché mondial de l’automobile en 2014.

 
Article précédent

La GoPro Hero6 arrive au Maroc

Article suivant

Kitea revoit sa stratégie de développement en Afrique