Santé

Tests de dépistage : le démenti du ministère de la Santé

Le ministère de la Santé a catégoriquement démenti, mercredi, les allégations sur l’acquisition de tests de diagnostic rapide du coronavirus dont la date de validité aurait expiré.


En réponse à des informations rapportées par un journal sur l’achat d’équipements et de tests de diagnostic rapide de la Covid-19, le département a souligné que l’article renferme de fausses informations visant à induire en erreur l’opinion publique par rapport à la date d’expiration des tests en question.

Lire aussi | Santé: Le Maroc obtient 48 millions de dollars de la Banque mondiale

Le ministère a précisé que l’acquisition de ces tests sérologiques de haute qualité, conformes aux normes internationales en la matière, s’est déroulé selon un programme qui tient compte de la date de leur expiration comprise entre trois mois et un an au moment de leur réception.

Lire aussi | Coronavirus : les citoyens furieux face à un déconfinement qui divise

Qualifiant d’infondées les allégations du journal, le ministère a affirmé qu’il s’agit « d’une tentative de minimiser les grands efforts déployés par le département afin d’endiguer la pandémie du coronavirus » et a dénoncé les « graves accusations à l’égard de ses cadres ».

[Avec MAP]

 
Article précédent

313 Marocains rapatriés de Turquie

Article suivant

Suivez le LIVE de l'émission Décryptage de radio MFM