Pandémie

Tests du Covid-19 : le Maroc entre au top 40 mondial

Après un démarrage des plus timides au lendemain du recensement sur son territoire du premier cas du Covid-19, le Maroc a significativement rattrapé son retard en dépistage de cette pandémie ayant déjà fauché  près d’un demi-million de personnes parmi plus de neuf millions déjà contaminées.


Sur une lancée de plus de 20.000 tests par jour depuis le début du mois (soit au coude-à-coude, désormais, avec le leader africain en la matière, l’Afrique du Sud), le Maroc vient d’entrer au top 40 mondial des nations ayant fourni le plus d’efforts en la matière avec près de 550.000 diagnostics effectués depuis le 02 mars 2020. Une performance qui le situe, plus exactement, au 39ème rang mondial juste derrière l’Ukraine et l’Autriche mais, surtout, devant plusieurs autres nations européennes tels la Suisse, la République Tchèque, les Pays-Bas ou la Suède et même des puissances mondiales comme le Japon, le Mexique et l’Argentine. L’Afrique du Sud qui totalise, pour sa part, quelques 1,3 million de tests en cumulé, est la seule nation africaine à figurer également dans ce top 40 en y pointant à la 18ème place.

Une telle montée en puissance n’aurait pas été possible n’eut été la volonté politique des autorités marocaines de faire du dépistage un axe primordial dans leur lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus et, en corollaire, l’augmentation progressive du nombre de laboratoires équipés et habilités à faire le test PCR qui est le type de test virologique le plus fiable jusqu’à présent au niveau mondial et que le Maroc a retenu très tôt comme moyen de dépistage par excellence. Un nombre qui est passé d’à peine trois au début du mois de mars 2020 à près de vingt-cinq laboratoires au moment où nous écrivons ces colonnes dont une quinzaine d’établissements relevant du Ministère de la Santé, deux hôpitaux militaires, deux hôpitaux privés à but non lucratif gérés par des fondations, quelques unités privées (notamment sur l’axe Casablanca-Tanger) et, depuis quelques jours, deux laboratoires mobiles (l’un opérant sur la région de Fès-Meknès et l’autre sur Casablanca).

Lire aussi|Khalid Aît Taleb : « la situation épidémiologique au Maroc est très rassurante »

Toutefois, avec près de 15.000 tests par million d’habitants (contre moins de 3.000 il y a à peine un mois !), le Maroc ferme à peine la marche du Top 100 mondial des pays ayant fourni le plus d’efforts de dépistage en termes relatifs (comparativement à leurs populations). Sur ce registre, il est même dépassé au niveau africain et outre l’Afrique du Sud (80ème place mondiale), par le Djibouti et l’Ile Maurice  qui pointent respectivement aux 50ème et 15ème rangs (certes deux pays dont la population dépasse à peine un million d’habitants pour chacun) et parmi une kyrielle de nations arabes : Jordanie, le Liban, le Kuwait, le Qatar, l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et Oman.

Lire aussi|Coronavirus : 102 nouveaux cas, 10.079 cas au total, lundi 22 juin à 10h

 
Article précédent

Dakhla votée région qui fait rêver les Marocains

Article suivant

Suivez le LIVE de l’émission "Ach Waq3" de MFM Radio