Sport

The One Backyard Ultra : bientôt, la première édition au Maroc

La première édition de la course mythique The One Backyard Ultra aura lieu le 24 septembre 2021 à la forêt de Maâmora. Cette course d’ultra-trail par élimination oblige les concurrents à enchaîner des boucles jusqu’à ce qu’il n’y ait plus qu’un coureur.


Organisée par l’agence marocaine Smart Sport Consulting, cette course d’endurance par élimination pousse les coureurs dans leurs derniers retranchements, jusqu’à l’épuisement total. Le principe est simple : réaliser une boucle de 6,706 km. Il y a un départ toutes les heures. Il faut ainsi faire la boucle en moins d’une heure. Le but, est de faire le plus de boucles possible dans les temps. Le vainqueur est la dernière personne à réussir à faire une boucle complète tout seul. Cette compétition demande donc non seulement une haute capacité physique, mais également une force et une résistance mentale à toute épreuve.

Lire aussi | Dessalement : le marocain Hyrenco propose une technologie à faible coût

Pour cette première édition, les organisateurs ont choisi de limiter le nombre de participants à 60 entre femmes et hommes, élites et amateurs âgés de plus de 18 ans. « The One Backyard Ultra est une première course de l’Ultra qui offre une opportunité aux Marocains de mesurer leurs limites et se surpasser, tout en véhiculant les fortes valeurs du trail, ainsi que l’esprit de solidarité et le travail d’équipe. Nous sommes une équipe d’experts et de passionnés du sport et de l’événement sportif et nous mettons en place des équipes projets adaptées à chaque mission, avec des interlocuteurs dédiés au plus proche de nos partenaires », explique les organisateurs de la course. 

Contrairement aux défis auxquels nous sommes habitués, The One Backyard Ultra ne récompensera pas le plus rapide, mais le plus stratégique et le plus endurant.

Lire aussi | «Mon histoire avec les médicaments», une autobiographie de feu Omar Tazi [Chapitre 7]

 
Article précédent

Dessalement : le marocain Hyrenco propose une technologie à faible coût

Article suivant

Dr Tayeb Hamdi : «le Maroc peut alléger les restrictions à une seule condition»