Tourisme

L’activité touristique en baisse à Fès

Les nuitées touristiques dans les établissements d’hébergement classés de la ville de Fès ont enregistré une baisse de 10% à fin octobre 2016 en comparaison avec la même période de l’année d’avant. Ainsi, un total de 561.050 nuitées a été enregistré à fin octobre dernier, contre 625.045 nuitées durant la même période de l’année précédente, selon la délégation régionale du tourisme de Fès-Boulemane.


Idem pour les arrivées dans les hôtels classés au cours la même période. Elles ont été de l’ordre de 288.996 en 2016, contre 331.725 l’année 2015, soit une baisse de 7%.

Par contre, la durée moyenne du séjour durant cette période était de 2 jours, soit un taux semblable à celui réalisé pendant la même période de 2015, note la même source.

Les établissements touristiques classés 3 et 4 étoiles ont cumulé, durant cette même période, la majorité des nuitées enregistrées au niveau de la ville, avec un taux d’occupation de 35% contre 37% durant la même période de l’année 2015.

Quant aux chambres opérationnelles de ce mois, leur nombre s’est élevé à 4.000 unités, dont 946 de catégorie 5 étoiles, 1.208 de 4 étoiles et 696 de 3 étoiles ainsi que 616 chambres dans les maisons d’hôte.

Les nuitées touristiques mensuelles des mois de juillet, août et septembre ont enregistré une tendance haussière à la faveur des principaux marchés émetteurs.

Pour rappel, un total de 29 projets d’un investissement de près de 8 milliards DH (MMDH) ont été arrêtés dans le cadre d’un contrat-programme signé à Fès pour offrir une capacité litière additionnelle de 13.000 lits. Les projets permettront aussi à la ville d’accueillir 1,1 million de touristes à l’horizon 2020 et d’engranger des recettes touristiques de l’ordre de 11,7 MMDH. Sur le plan social, ces chantiers permettront la création de plus de 45.000 emplois additionnels, passant de 32.800 actuellement à plus de 78.000 à l’horizon 2020. Ce contrat-programme, une sorte de feuille de route pour le développement touristique, va capitaliser sur le patrimoine culturel, historique et civilisationnel exceptionnel de la ville de Fès.

 
Article précédent

Le marché boursier marocain cartonne

Article suivant

Tanger Med explose les compteurs