Pandémie

Tourisme : la France autorise les voyages à destination du Maroc

La liste des pays où les français pourront voyager dès le 9 juin 2021, était très attendue tant du côté des professionnels de l’Hexagone que de leurs homologues marocains. Premier pays émetteur de touristes vers le Maroc, la France envoyait bon an mal an plus de 40 % des touristes étrangers qui visitent le Maroc, avant la pandémie de la Covid-19. Bonne nouvelle pour les opérateurs des deux pays : il sera possible pour les Français, dès mercredi prochain, de voyager pour tourisme vers le Maroc. De son côté, le royaume a annoncé la réouverture «progressive» de ses frontières aériennes à partir du 15 juin, avec plusieurs pays, dont la France.


La France a dévoilé a dévoilé vendredi 4 juin la liste des pays classés en vert, orange et rouge, très attendue par les Français pour organiser les voyages à l’étranger à partir du 9 juin mais aussi les opérateurs touristiques des pays. Il faut dire que le marché français pèse pour plus de 40 % de touristes étrangers qui visitent le Maroc. Mais voilà la pandémie qui est venue depuis un peu plus d’une année porter un sacré coup. En attendant que le Maroc a annoncé la réouverture «progressive» de ses frontières aériennes à partir du 15 juin,après des mois de suspension avec une cinquantaine de pays. Deux listes de pays ont été établies avec des règles différentes d’accès : la liste A comprend « tous les pays ayant des indicateurs positifs » dont ceux de l’Union européenne tandis que la liste B concerne 74 pays avec « une propagation des variants ou l’absence de statistiques précises sur la situation épidémiologique », parmi lesquels l’Inde, l’Algérie, l’Argentine ou l’Afrique du Sud, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères. Les voyageurs arrivant de pays de la liste A, qu’ils soient Marocains ou pas, doivent avoir un certificat de vaccination et/ou un résultat négatif d’un test PCR de moins de 48 heures. Une bonne nouvelle pour les opérateurs marocains qui pourront profiter de l’été pour capter à nouveau cette clientèle venue du premier marché pourvoyeurs de touristes pour le Royaume.

En effet, le gouvernement français a classé les pays du monde en trois catégories, en fonction de la circulation du virus et des variants sur leur territoire. Ainsi, il sera possible pour les Français, dès le 9 juin 2021, de voyager pour tourisme vers les pays orange qui comprennent notamment comprendre le Maroc, la Tunisie ou encore les Seychelles. A noter que l’immense majorité des pays du monde est classée orange. L’Amérique du Nord, presque toute l’Afrique et l’Asie sont concernées. Dans les pays classés « orange », le virus est en circulation active, mais dans des proportions maîtrisées et il n’y a pas de diffusion de variants préoccupants. 

Lire aussi| Le Fonds d’investissement de la région de l’oriental poursuit ses investissements

Selon le gouvernement français, les candidats vaccinés souhaitant voyager dans ces pays classés orange n’auront pas besoin de justifier leur voyage par un motif impérieux, sous réserve des règles du pays de destination.  Quant aux français non vaccinés, ils devront justifier d’un motif impérieux.  Pour rappel, il était déjà possible de voyager vers les pays verts, depuis lesquels les voyageurs vaccinés ne seront plus contraints de faire un test PCR avant le retour en France. L’espace Européen et l’Australie, la Corée du Sud, Israël, le Japon, la Nouvelle-Zélande et Singapour forment les pays verts, dans lesquels il n’y a pas de circulation du virus ni de variant préoccupant. 

Les pays rouges, dans lesquels la situation sanitaire est dégradée (circulation active du virus et variant préoccupant) resteraient pour l’essentiel ceux déjà connus : Afrique du Sud, Argentine, Bahreïn, Bangladesh, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Inde, Népal, Pakistan, Sri Lanka, Turquie, Uruguay.

Lire aussi | Maghreb : l’Europe devrait cesser de se penser comme une forteresse

 
Article précédent

Maghreb : l’Europe devrait cesser de se penser comme une forteresse

Article suivant

Covid-19 : le Maroc met en place un pass vaccinal permettant de se déplacer sans restriction et de voyager à l'étranger