Voyage

Tourisme : Le nord du Maroc en feu !

Le quotidien arabophone Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition de ce lundi 19 août, nous apprend que les plages de Martil, Cabo Negro, Mdiq, Fnideq et Oued Laou ont été envahies par les Marocains désirant profiter de ce qui leur reste des vacances.


Il était prévu un grand nombre de visiteurs de différentes villes marocaines qui prendront la route vers les villes du nord, immédiatement après l’Aïd al-Adha, en particulier pour la région de Tétouan et ses plages représentées dans la ville de Martil. Cette région a connu une forte pression, qui a conduit à la hausse du prix de la résidence, due à une forte demande, qui a dépassé toutes les perceptions, où de nombreuses familles se sont dispersées, cherchant un appartement comme il était et à quel prix, pour le loger afin de ne pas rester dans la rue.

Selon Al Ahdath Al Maghribia, le prix du loyer est passé de 350 dirhams avant la période de l’Aïd à 1.000 dirhams ce qui a contraint un certain nombre de familles à se trouver en dehors de ce qu’elles avaient prévu.

Les routes, de leurs côtés, ont connu aussi une surpopulation sans précédent, notamment sur l’autoroute reliant Tétouan à Fnideq, en particulier lors du retour des plages le soir, où les files d’attente se sont allongées sur des kilomètres.  

Beaucoup se demandent si les autorités locales se sont préparées à cet afflux important de visiteurs, en particulier au niveau des services de santé, car ce flux d’estivants nécessite de redoubler les efforts et les possibilités. Il en va de même pour les intérêts collectifs, la sécurité, la protection civile et autre.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Jeux Africains : Le Maroc gagne par forfait l'Afrique du Sud

Article suivant

Jeux africains 2019 : Plus de 6.000 athlètes présents au Maroc