Pandémie

Tourisme : Marrakech affûte ses armes pour la reprise

Les opérateurs du secteur touristique de Marrakech-Safi se préparent pour la reprise. En tous cas, tout semble indiquer que le redémarrage de l’activité est imminent.


Selon Aujourd’hui Le Maroc, qui revient sur le sujet dans sa publication de ce mardi, les opérateurs touristiques de Marrakech viennent de mettre en place une feuille de route qui vise à sauver la saison hivernale qui commence dès le mois d’octobre. Dans le détail, le quotidien indique que cette feuille de route est axée sur «3 R», c’est-à-dire Redémarrer, relancer et réinventer. Notons que l’objectif de cette offensive est de réussir à dynamiser le tourisme après plusieurs mois d’agonie dus aux mesures de restriction mises en place par les autorités sanitaires pour contenir la propagation du coronavirus.

Lire aussi|Les plateformes digitales séduisent les administrations marocaines

En effet, pour les opérateurs, il est désormais impératif de commencer à vivre avec le virus et s’adapter au fur et à mesure. « S’agissant de la relance, les professionnels misent sur la reconnexion avec les partenaires internationaux pour reconquérir les parts de marchés de la destination Marrakech et de continuer d’agir à la levée des restrictions de déplacement et au rétablissement de la confiance parmi les voyageurs », apprend-t-on. En ce qui concerne la réinvention de la destination, les opérateurs entendent innover pour proposer de  nouveaux concepts et programmes et de nouvelles offres plus solidaires, créatives et collaboratives. Toutefois, il est à noter que l’optimisme est déjà de mise, malgré la conjoncture.

Lire aussi| Commerce en réseaux : les opérateurs créent leur fédération

« La mise en application du contrat programme constitue un grand acquis  pour la sauvegarde de l’emploi dans les secteurs d’activités touristiques les plus touchés et la mobilisation continue pour  que  les  autres  acteurs  de  la  chaîne de valeurs comme les restaurants touristiques, l’artisanat, les activités d’animations et l’événementiel soient également couverts », soutient d’ailleurs le Conseil Régional du Tourisme (CRT). Soulignons que le CRT va lancer en partenariat avec l’ONMT la promotion de la destination à travers une large campagne de communication prévue très prochainement et qui devrait durer jusqu’à fin décembre. D’autres actions sont dans le pipe, évidemment.

 
Article précédent

Ghita Mouttaqi-Allah, présidente du Rotary Club Casablanca La Sqala : « On veut vulgariser et partager des expériences touchant la maladie d’Alzheimer »

Article suivant

Les lunettes de vue offrent une protection contre le coronavirus [Étude]