Tourisme

Tourisme : Un grand besoin de main d’œuvre


Le secteur du tourisme marocain aura besoin de former 132 000 jeunes à l’horizon 2020, déclaration de Said Tahiri, directeur général de la Confédération nationale du tourisme (CNT).
Tahiri qui s’exprimait mardi à Agadir à l’occasion de la tenue d’un congrès régional a relevé que si la formation a réussi à accompagner l’essor rapide de l’industrie touristique nationale entre 2001 et 2010, avec un contingent de pas moins de 55000 diplômés en hôtellerie, le Maroc doit former des dizaines de milliers de jeunes pour répondre à la demande d’un secteur en plein boom.

 
Article précédent

Assurance crédit : AWB et DHAMAN appuient l’export tunisien

Article suivant

Il fait l'actu : Lahcen Daoudi