Universités

Tout ce qu’il faut savoir sur les frais d’étude à l’étranger

Etudier à l’étranger, c’est bien, mais en avoir les moyens, c’est mieux. Choisir sa destination et préparer son budget est essentiel pour ne pas faire face à de mauvaises surprises!


Combien coûtent en moyenne les études à l’étranger ? On va vous répondre à cette question ! Pour un étudiant étranger, le coût moyen annuel des études en Allemagne peut varier jusqu’à 1.500 euros. En France, le coût est de 2.770 euros dans les établissements publics et entre 3.000 à 10.000 euros dans les établissements privés. Pour les Etats Unis, les frais d’études s’élèvent à environ 28.300 euros.

Par contre, en Russie les études coûtent environ 5 à 7 fois moins cher qu’en Europe et aux Etats Unis : le coût varie entre 500 et 6.000 euros par an.

A l’inverse, la Chine semble offrir un bon rapport qualité/prix. Ce pays a développé ces dernières années une véritable politique d’attractivité en direction des étudiants internationaux. Le pays est classé 5e pour la qualité de son enseignement et le coût d’une année passée là-bas s’élève à 7.791 euros. C’est moins qu’en France où il faut compter 12.975 euros, malgré des coûts d’inscription à la fac relativement bas.

Toujours en Asie, au Japon les universités publiques sont plus chères mais plus accessibles, avec environ 8.000 euros pour la première année d’études. Enfin, les universités privées, dont les coûts varient énormément, pouvant aller de 9.500 – 10.000 euros à même plus de 41.000 euros pour des filières comme la médecine.

De son côté, l’Etat turque encourage d’ailleurs cette venue en accordant chaque année plusieurs dizaines de bourses aux Marocains souhaitant poursuivre une formation supérieure au pays du Bosphore. Pour les universités publiques, le coût varie entre 600 et 1.300 euros, tandis que pour les universités privées, le coût varie entre 5.000 et 12.000 euros en fonction des universités et des formations.

Partir étudier à l’étranger ou ne pas partir…

Cependant, il est nécessaire d’être bien armé financièrement pour faire face aux coûts élevés que ce choix représente. C’est compliqué à organiser, particulièrement au niveau financier! En très grande majorité, les études à l’étranger sont financées par les parents, mais alors qu’un plan d’épargne dédié aux études est monnaie courante aux Etats Unis, cela reste une exception partout ailleurs. La plupart du temps, les parents en sont conscients : envoyer un enfant étudier à l’étranger coûte cher, et peu d’entre eux s’y sont préparés.

Selon un sondage fait par le site français « Digischool », les parents sont confrontés à 3 obstacles majeurs lorsqu’ils souhaitent envoyer leurs enfants étudier à l’étranger :

  • « Le coût supérieur pour moi ou mon/ma partenaire » : 46% des sondés
  • « Le coût supérieur pour mes enfants » : 18% des sondés
  • « Mes enfants auraient le mal du pays » : 18% des sondés

Cependant, les parents voient 3 bénéfices principaux à envoyer leurs enfants étudier à l’étranger :

  • « Les compétences linguistiques » : 63% des sondés
  • « La diversité des expériences » : 62% des sondés
  • « L’exposition à de nouvelles expériences, idées et cultures » : 55% des sondés

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Réformes démocratiques : Pour une rentabilité de l’état de droit

Article suivant

20 ans de discours royaux 1999 - 2019 : analyse textuelle