Entrepreneuriat

TPE. Qimam Intelaka vise l’accompagnement de 700 porteurs de projets

Le programme d’accompagnement dédié aux TPE régionales « Qimam Intelaka » fait partie du pôle intégré de l’accompagnement du CRI de Casablanca Settat « Qimam ».


Le Centre Régional d’Investissement (CRI) Casablanca-Settat, l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), la Fondation Création d’Entreprises du groupe BCP et la Banque Centrale Populaire ont signé une convention de partenariat stratégique pour l’accompagnement des porteurs de projet et la promotion de l’entrepreneuriat.

Lire aussi | Usurpation de la marque Sofitel. Accor gagne un procès au Maroc

Le programme « Qimam Intelaka », objet de la convention de partenariat, a pour cible les porteurs de projets pouvant bénéficier d’un financement dans le cadre du Programme Intégré d’Appui et de Financement des Entreprises (PIAFE) et vise à promouvoir l’esprit entrepreneurial dans la région Casablanca-Settat, à travers l’accompagnement et la formation des porteurs de projets durant l’ensemble des phases de leurs projets.

Cela va du cadrage de l’idée de départ jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance dans les démarches de création d’entreprises. L’objectif fixé est d’accompagner 700 porteurs de projets à l’horizon juillet 2022, de financer 70% des projets accompagnés à travers une déclinaison préfectorale et provinciale et d’organiser des évènements autour de l’entrepreneuriat au niveau de la région.

Lire aussi | Réforme fiscale. Comme une lettre à la poste

Pour rappel, Qimam, le premier pôle intégré de l’accompagnement lancé par le CRI de Casablanca-Settat dans sa nouvelle version par la loi 47.18, a pour but de fédérer l’écosystème entrepreneurial régional et de proposer une offre complète et adaptée aux TPME englobant l’information sur leur écosystème, le mentorat, la mise en réseau, l’accompagnement et le financement.

 
Article précédent

Cher, trop cher, cette année, le mouton

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 2571 nouveaux cas, 549.844 au total, jeudi 15 juillet 2021 à 16 heures