Formation professionnelle

TPME : nouveau dispositif d’accompagnement

Le dispositif assure une adéquation entre les besoins en compétences et la qualification des profils et garantit ainsi une meilleure insertion des jeunes dans la vie active et une compétitivité durable des entreprises.


Bonne nouvelle pour les Très petites, Petites et Moyennes Entreprises (TPME). Le dispositif « Cap compétences accélération industrielle » visant la promotion de la formation et de l’insertion professionnelles a été lancé mercredi à Casablanca, à l’initiative du ministère de l’Industrie, du Commerce, de l’Économie verte et numérique.

Ce dispositif a pour objectif d’offrir aux TPME un accompagnement individualisé pour répondre à leurs besoins en compétences qualifiées. Cet accompagnement passe par la définition de leurs besoins en compétences et l’élaboration des descriptifs des postes à pourvoir, puis le sourcing, testing et qualification des candidats à travers des sessions de formation adaptées. Le dispositif prévoit également l’insertion et le suivi des candidats durant la période d’intégration.

Lire aussi : CCG : nouvelle offre-produits en faveur des TPME

Pour ce faire, l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT) assure au sein de ce dispositif l’élaboration d’un cursus de formation approprié. « Notre rôle consistera en la mise en place de l’ingénierie de formation et le déploiement des programmes permettant de combler le gap dans les compétences métiers notamment dans les secteurs de l’automobile, de l’aéronautique, de l’agroalimentaire et du génie mécanique », a souligné Loubna Tricha, directrice générale de l’Office.

« Cap compétences accélération industrielle » sera activé à travers une opération pilote dans la région de Casablanca-Settat au profit des entreprises bénéficiaires d’un appui de l’Agence Maroc PME. Il est mis en œuvre en partenariat avec l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) et l’OFPPT.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

"Ach waqe3" : l'actu du jour décryptée par Jamal Berraoui

Article suivant

Discrimination raciale : la CTM dément