Transfert d’argent

La BCP monte dans le capital de M2T

Près de deux ans après avoir déboursé 75 millions de DH pour prendre le contrôle de M2T (Maroc Traitement de Transactions), la BCP (Banque Centrale Populaire) monte dans le capital de cet opérateur de transfert d’argent, paiement de factures et prestations multi-services. En effet, le groupe présidé par Mohamed Benchaâboun vient de racheter auprès des minoritaires de M2T, notamment le fonds d’investissement AM lnvest Morocco qui est en pleine phase de désinvestissement et que gère Atlamed, quelques 13 500 actions, ce qui hisse son bloc de contrôle de cette entité fondée à l’origine par Mourad Mekouar à 63,74% (contre 54,74%).


L’opération a coûté 18 millions de DH à la BCP. La montée de cette dernière dans le capital de M2T ne sera pas sans impact positif sur les perspectives de développement de cet établissement de paiement. Opérateur de référence avec une part de marché de 80% (à fin 2017) dans les services de paiement de factures sur réseaux propres et tiers, M2T ambitionne, en effet, d’asseoir une position de leader sur le marché. Une vision qui s’inscrit dans la droite lignée des principaux axes du plan stratégique du groupe BCP, baptisé « Elan 2020 ». Pour ce faire, l’établissement de paiement devrait déployer, à terme, une politique de fidélisation des partenaires et du réseau de distribution. Autre vecteur de croissance chez M2T, développer son positionnement sur l’activité de transfert, en capitalisant sur les synergies avec sa maison-mère. Rappelons que le groupe BCP dispose du premier réseau physique et monétique du pays.

M2T qui dispose d’un réseau  de plus de 2 100 points de vente (essentiellement en franchise) avait été le premier « facturier » à avoir mis en place au Maroc un concept breveté de gestion déléguée de services. Cet acteur se positionne comme partenaire pour plus de 150 entreprises, réparties dans des secteurs importants (télécommunication, distribution pétrolière, e-commerce, banques, assurances) au Maroc, en France et au Sénégal (grâce à des filiales à l’étranger). Son réseau est venu étoffer celui de sa nouvelle maison mère qui compte plus de 1 400 points de vente sous enseigne Banque Populaire en plus des 400 points de vente de la Fondation de microfinance du groupe. Récemment, M2T a été parmi les quatre heureux opérateurs agréés par Bank Al Maghrib (BAM) en tant qu’établissement de paiement (ce qui donne naissance à une nouvelle catégorie d’opérateurs sous tutelle de BAM ayant pour mission de développer les systèmes de paiement au Maroc).
Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Casablanca : l’Agence Urbaine se réorganise

Article suivant

Fauchon abrite un atelier sur l’énergie de l’amour