Transport urbain

Transport public : Alsa Maroc en pole position à Casablanca !

Plus que quelques jours à attendre pour connaître officiellement le nom du nouveau délégataire de la gestion du transport public par autobus à Casablanca, en remplacement de M’dina Bus.


Alsa Maroc est en passe de décrocher le gros lot. «Nous avons été retenus comme opérateur préférentiel pour la négociation du contrat», nous a précisé Alberto Perez. Et le directeur général d’Alsa Maroc de poursuivre : «Très concrètement, nous sommes le premier classé dans la mesure où l’autre candidat a été disqualifié, ne répondant pas aux conditions de l’appel d’offres». De quoi positionner favorablement Alsa Maroc en tant que futur adjudicataire, une décision qui sera rendue le 15 octobre courant à l’occasion d’un vote par le Conseil d’administration de l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) «Al Baida».

Lire aussi : Alberto Pérez : « Nous bataillons pour faire avancer le transport urbain !»

Rappelons que l’appel d’offres prévoit une flotte totale de 700 bus, dont 350 achetés par l’ECI et les 350 autres par le nouveau délégataire du transport public de la ville. «Dans la mesure où ce contrat est acquis, nous prévoyons de mettre en service une flotte de bus neufs, aux normes euro 6, disposant de plancher plat et de la climatisation pour un meilleur confort des passagers, le tout assorti de caméras de sécurité à l’intérieur de nos véhicules», a conclu Perez. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Remaniement : un nouvel Exécutif réduit à 22 ministres

Article suivant

Al Omrane fait le pari de la durabilité dans le logement social