Transport urbain

Transport public : des mesures organisationnelles appliquées

Parallèlement aux mesures prises par le ministère de l’intérieur concernant la réorganisation du transport public, le Conseil de la ville de Casablanca a annoncé sur Radio MFM les dispositions provisoires appliquées pour lutter contre le Coronavirus.


Le vice-président du Conseil de la ville de Casablanca, Mohamed Bourrahim, a indiqué sur les ondes de Radio MFM qu’il a été décidé de se limiter aux places assises dans les bus et les tramways. Ainsi, les entreprises de transport public ont été informées de la nécessiter de fournir plus de moyens de transport à même d’éviter tout retard de déplacement des citoyens. Par ailleurs, des opérations de désinfection des tramways et des bus sont effectués chaque jour, poursuit Bourrahim.

Dans la même perspective, le ministère de l’Intérieur annonce qu’une série de mesures organisationnelles relatives à la gestion du transport public, toutes catégories confondues, ont été prises afin de préserver la santé et la sûreté des citoyennes et citoyens, et ce dans le cadre de la poursuite des mesures et dispositions préventives prises pour faire face au danger de propagation du nouveau Coronavirus, « Covid-19 ».

Ces mesures, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur, consistent à limiter à trois les places dans les grands taxis, au lieu des six en vigueur, relevant que les autobus et tramways ne doivent pas dépasser leur capacité maximale, en respectant le nombre limite de passagers qui correspond au nombre de sièges disponibles. Il s’agit également du lancement d’une large opération de désinfection des moyens de transport public plusieurs fois par jour concernant les compartiments de tramways, les différentes catégories des bus de transport en commun ainsi que les grands et petits taxis.

 
Article précédent

Comité de veille économique : suspension de la cotisation à la CNSS

Article suivant

Coronavirus : Aucune perturbation pour l’import et l’export