Transport

Vidéo. Transport urbain : Casablanca sans bus depuis hier

Les employés de M’dina bus poursuivent leur grève pour la deuxième journée consécutive, ce qui a privé les citoyens de la métropole d’un de leur moyen de transport aujourd’hui encore.


Après avoir brandi des menaces de grève depuis le 5 février courant, date de la résiliation du contrat de M’dina bus, les employés de la compagnie de transport urbain ont décidé d’observer une grève jusqu’à ce que leurs doléances, dont le virement de leurs 5 mois de salaires impayés, soient satisfaites.

Lire aussi Grand Casablanca : terminus pour M’dina Bus

Selon MFM radio, le Conseil de la ville a essayé de couvrir le manque en service de transport engendré par la grève en mettant à la disposition des citoyens des autocars empruntés à des compagnies de transport interurbain.

Cette situation a engendré une vague de protestation parmi les citoyens qui ont dénoncé l’état lamentable du transport public appelant les autorités à mettre en place des moyens de transport adéquats.

Pour rappel, l’Établissement de coopération intercommunale (ECI) du Gand Casablanca a décidé, le 5 février courant, à l’unanimité, de résilier le contrat de M’dina Bus, qui assure la gestion déléguée du transport collectif urbain par autobus dans 11 communes depuis 2004.

 

 
Article précédent

La RAM et IBERIA Airlines renforcent leur coopération

Article suivant

Médiation et audiovisuel : quatre nouveaux projets de loi adoptés