Automobile

Transports urbains. Casablanca disposera d’un musée dédié

Délégataire de la gestion des bus dans le territoire de l’Etablissement de coopération intercommunale (ECI) de Casablanca, Alsa Al Baida a annoncé avoir lancé une initiative pour la valorisation et la préservation du patrimoine immatériel de la ville relatif au transport public en bus et son histoire.


Du coup, l’opérateur de transport vient de poser les premiers jalons pour la réalisation d’un Musée des Transports Urbains de la ville de Casablanca. Ce dernier devrait voir le jour très prochainement au sein de siège d’Alsa Al Baida. Pour la petite histoire, il a été imaginé comme une invitation au voyage dans le temps, l’objectif consistant à découvrir l’héritage historique du secteur des transports urbains à Casablanca.

Par ailleurs, ce musée comprendra des informations, des documents et des pièces retraçant le parcours du secteur et les étapes de son développement dans le temps, selon le staff d’Alsa Al Baida. «Le transport urbain est un service central dans la vie des citoyennes et citoyens, et son évolution est le reflet du développement des villes et des pays», précise Mehdi Safouane.

Lire aussi | L’ASMEX prospecte les opportunités d’affaires au Japon

Et le Directeur Général de Alsa Al Baida d’ajouter : «nous sommes conscients de l’importance de l’histoire des transports urbains de Casablanca, un secteur qui fait partie intégrante de la richesse immatérielle et du patrimoine de la ville, et c’est ce qui a motivé la création de ce musée, afin de préserver et d’enrichir cette mémoire commune».

Précisément dans ce cadre, l’entreprise lance un appel à contribution auprès de ses collaboratrices et collaborateurs, et l’ensemble des Casablancaises et Casablancais et du grand public, pour contribuer à la constitution et l’enrichissement de cet espace, en faisant un don au musée de tous documents, objets, photos, affiches ou machines en relation avec l’histoire du secteur, afin de les exposer dans cet espace.

Lire aussi | Câblage. Un équipementier américain débarque à Oujda

Aussi, l’ensemble des contributrices et contributeurs obtiendront un certificat de reconnaissance et verront leurs noms inscrits dans le livre d’or du musée. L’opérateur de transport qui entend affirmer de la sorte son engagement afin de rapprocher davantage les usagers des bus et les réconcilier avec le transport public en général.

(Avec MAP)

 
Article précédent

Washington réitère son engagement à accompagner l’agenda de réformes de SM le Roi

Article suivant

Résultats semestriels. Attijariwafa Bank : tous les indicateurs sont au vert