Coopération

Travailler ensemble pour écrire le nouveau chapitre du partenariat stratégique sino-marocain

Le 1er octobre 2020 marque le 71ème anniversaire de la fondation de la République Populaire de Chine et coïncide avec la Fête traditionnelle de la Mi- Automne cette année. C’est un jour où se réunissent la mobilisation permanente du peuple chinois pour la paix et la prospérité du pays ainsi que la préservation des fondamentaux de l’esprit de famille.


Au cours de l’année écoulée, le gouvernement chinois s’est battu avec succès contre la Covid-19 et a assuré le développement économique et la stabilité sociale en poursuivant l’objectif de l’édification intégrale de la société de moyenne aisance. La Chine valorise à la fois la stratégie de l’élargissent des demandes intérieures et l’ouverture vers l’extérieur, et accélère la formation d’un nouveau modèle de développement avec le grand cycle domestique comme organe principal et la double circulation nationale et internationale se favorisant mutuellement. Nous avons la conviction de remporter la bataille dans la lutte contre la pauvreté en faisant sortir de la précarité l’ensemble de la population concernée avant fin de l’année. L’éradication totale de la pauvreté absolue en Chine sera pour la première fois une réalité dans son histoire et constituera un pilier social dans le développement de la nation chinoise et un véritable modèle dans l’histoire de l’Humanité.

La pandémie Covid-19, imprévisible, a fait de cette année un moment mémorable et opérant dans l’histoire de la nouvelle Chine. Durant les 9 mois passés, en mettant en exécution le principe de priorité absolue au peuple et à la vie humaine, le gouvernement et le peuple chinois se sont énormément investis, concédant d’immenses sacrifices avec courage et persévérance avec détermination, obtenant des résultats indéniablement positifs dans la lutte contre la pandémie. Par ailleurs, la Chine a engagé une coopération internationale tous azimuts à travers le soutien financier de 50 millions dollars apporté à l’Organisation Mondiale de la Santé, l’envoi de 34 équipes d’experts médicaux à 32 pays, l’offre de 283 dons de matériels et équipements anti-épidémiques à 150 pays et 4 organisations internationaux et l’exportation de matériels vers plus de 200 pays et régions pour lutter contre la pandémie. La Chine poursuit sans relâche la R&D autour de vaccins anti-Covid19 avec plusieurs techniques. Parmi les 9 vaccins en essai clinique de phase III publiés par l’OMS, 4 sont chinois.

Monsieur Le Président chinois XI Jinping a promis solennellement à l’ouverture de la 73ème Assemblée mondiale de la Santé que dès lors que le développement et le déploiement d’un vaccin contre le COVID-19 sera disponible en Chine, il sera un bien public mondial, qui profitera à l’ensemble de l’Humanité et sera la contribution chinoise à l’accessibilité et l’abordabilité du vaccin dans les pays en développement. Dans l’avenir, la Chine souhaite œuvrer étroitement et constructivement avec d’autres pays du monde pour réussir la difficile mission du combat contre le virus, pour stabiliser l’économie et garantir le bien-être de la population, et de fait impulser une reprise rapide de l’économie mondiale.

Ville de Pékin, la capitale de la République Populaire de Chine

L’année 2020 est aussi une année extraordinaire pour les relations sino-marocaines. Les échanges au plus haut niveau se sont multipliés tout en renforçant la confiance politique mutuelle. Monsieur Le Président XI Jinping et Sa Majesté le Roi Mohammed VI ont échangé des lettres à plusieurs reprises et ont eu, avec succès, le 31 août, le 1er entretien téléphonique entre les Chefs d’Etat dans l’histoire des deux pays, échange durant lequel ils sont parvenus à d’importants consensus en matière de développement continu et approfondi du partenariat stratégique sino-marocain, et ont fixé le cap pour la coopération dans la lutte contre la Covid-19.

Lire aussi|Hôtellerie : Bureau Veritas chargé de l’élaboration d’un label dédié au protocole sanitaire pour les hôtels

Les coopérations pragmatiques entre les deux pays s’amplifient et la coopération anti-Covid19 s’avère des plus fructueuses. Dès le début de la crise sanitaire en Chine, le Maroc a témoigné à notre pays des soutiens et une solidarité précieuse, s’activant pleinement à accompagner nos concitoyens bloqués au Maroc. De même, lors de l’explosion de la pandémie au Maroc, la Chine a fourni sans hésitation au Maroc des matériels anti-épidémiques, échangé des expertises et facilité les achats de matériels pour lutter contre la pandémie. Dans cet élan de solidarité et collaboration entre les deux pays, l’entreprise chinoise Sinopharm a conduit avec la partie marocaine l’essai clinique de phase III du vaccin anti-Covid19 et discuté de la coopération sur la R&D et de la fabrication. Aujourd’hui, le Maroc met en œuvre son plan de relance économique. Et la Chine est entièrement disposée à apporter tout le soutien qu’il faudra et encourage les entreprises chinoises compétentes à investir au Maroc. Nous sommes également prêts à promouvoir régulièrement les coopérations dans la construction conjointe de ‘la Ceinture et la Route’, sous l’égide du Forum sur la Coopération sino-africaine et du Forum de Coopération Chine-Etats arabes etc., et à planifier ensemble les échanges et la coopération humaine post-Covid19, afin d’aller vers de brillants nouveaux succès dans le partenariat stratégique sino-marocain.

Les deux pays renforcent leur collaboration dans les affaires internationales grâce à une communication et une coordination plus étroites et se soutiennent mutuellement et fermement sur des questions concernant leurs intérêts fondamentaux respectifs et leurs préoccupations majeures. Face à la pandémie, la Chine et le Maroc préconisent le renforcement de la solidarité et de la coordination internationale, et s’opposent à la politisation de l’épidémie, à l’étiquetage du virus, à la discrimination raciale et aux préjugés idéologiques. Face à l’unilatéralisme et à l’hégémonisme, les deux pays préconisent la poursuite du multilatéralisme, la perfection de la gouvernance mondiale et la sauvegarde des droits légitimes et des intérêts communs des pays en développement.

Ne dit-on pas ‘’après la pluie, le beau temps’’. Je suis convaincu que sous la haute direction des deux chefs d’Etat, la Chine et le Maroc ainsi que leurs peuples ont toute la sagesse et la capacité indispensables pour transformer les défis en opportunités, pour exploiter les potentiels de coopération dans divers domaines tels que la santé, les soins biomédicaux, la numérisation et les échanges humains etc… à travers la mise en oeuvre des consensus importants convenus entre les dirigeants au plus haut niveau, pour réaliser dans de courts délais la reprise et la croissance économiques, consolider et développer les relations amicales traditionnelles entre les deux pays et contribuer davantage à la construction de la communauté d’un avenir partagé pour l’Humanité.

Lire aussi| Hassan Bargach : « Nous espérons vivement une ouverture partielle des frontières aériennes le 10 octobre »

Pour finir, je voudrais adresser à tous les compatriotes chinois résidant au Maroc, à tous les amis ayant à cœur de soutenir le développement des relations bilatérales entre la Chine et le Maroc mes doubles vœux pour la Fête nationale et la fête de la Lune.

M. le Chargé d’affaires a.i. MAO Jun
Ambassade de la République Populaire de Chine au Royaume du Maroc

 
Article précédent

Suivez le LIVE de l’émission « Ach Waq3 » de MFM Radio

Article suivant

Évolution du Coronavirus au Maroc : 2521 nouveaux cas, 128.565 au total, vendredi 2 octobre à 18 heures