Politique

Tremblement dans le champ politique marocain


La commission exécutive du parti de l’Istiqlal s’est réunie hier. A son issue, trois grandes décisions ont été prises. On nous apprend d’abord que le Secrétaire général du parti, Hamid Chabat, se retire de la course à la présidence de la région Fès-Meknès. Les membres du parti de la balance dans la région de Tanger-Tétouan auraient décidé de voter pour le PJD pour la présidence de cette région Idem pour la région de Casablanca.
L’autre grande annonce: le parti de l’Istiqlal se retirerait de l’opposition et s’orienterait même vers le soutien critique de la majorité.

 
Article précédent

Made in Morocco, une appréciation contrastée

Article suivant

Amine El Baroudi, vice-président de la société Siti