Flash-ecoTerrorisme

Triple arrestation du BCIJ

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST), a procédé jeudi à l’arrestation de trois éléments dangereux ayant fait allégeance à la soi-disant organisation État islamique, âgés de 24 à 30 ans, et qui s’activaient dans les villes de Laâyoune, Salé et de Marrakech, indique le ministère de l’intérieur.


Les investigations menées ont montré que les mis en cause, qui ont prêté allégeance au soi-disant calife de « Daech », sont impliqués dans l’incitation au meurtre en exécution de l’approche sanglante de cette organisation terroriste, parallèlement à leur intention d’acquérir des expertises dans le domaine de la fabrication d’engins explosifs, précise la même source.

Les premiers éléments de l’enquête révèlent également que l’un de ces éléments, qui avait rallié dans le passé les camps des séparatistes du « polisario » à Tindouf, était en cours de préparation pour perpétrer des actes terroristes à l’intérieur du royaume en exécution de l’agenda de « Daech », ajoute le ministère. L’opération de perquisition a permis la saisie d’un ensemble d’équipements électroniques, d’une « carte d’identité » délivrée à l’un des mis en cause par « la république fantoche », d’un uniforme militaire du soi-disant « polisario » et d’un drapeau symbolisant cette « entité fantoche ».

Les mis en cause seront présentés la justice dès la fin de l’enquête qui se déroule sous la supervision du parquet compétent, conclut la même source.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Casablanca Finance City renforce son offre Doing business

Article suivant

Dakhla : les opérateurs locaux freinés dans leurs efforts structurants