Flash-ecoPatronat

Trois candidats pour succéder à Miriem Bensalah-Chaqroun

La course à la présidence de la CGEM, en vue de succéder à Miriem Bensalah-Chaqroun, bat son plein.


Hakim Marrakchi et sa colistière, Assia Benhida-Aiouch, ont ainsi déposé leur candidature à la présidence et vice-présidence générale du patronat. Le CEO de Maghreb Industries est un militant et acteur actif dans plusieurs instances professionnelles (CGEM, ASMEX, FENAGRI, CETIA, CNCE & AB2C). Assia Benhida-Aiouch, de son côté, est entrepreneure depuis 20 ans, experte en transformation d’entreprises et Change management. Assia Benhida-Aiouch est par ailleurs administrateur à la CGEM et siège également au conseil d’administration du Club des Femmes Administrateurs du Maroc. Ce vendredi 13 avril 2018 à 11 heures, Salaheddine Mezouar a été également déposé sa candidature. L’ancien argentier du royaume et ancien chef de la diplomatie marocaine s’est rendu au siège du patronat marocain à Casablanca pour officialiser sa candidature en binôme avec l’actuel vice-président de la CGEM, Faïçal Mekouar. « C’est une candidature de convictions et de confiance. Nous avons besoin d’une CGEM forte, une CGEM des initiatives, une CGEM pour les jeunes, une CGEM d’action. C’est le moment de remettre l’entreprise au cœur de la dynamique du développement du pays selon le nouveau modèle prôné par Sa Majesté », a déclaré Mezouar devant la presse. Les binômes Mezouar-Mekouar et Marrakchi-Aiouch, ne seront pas seul dans cette course pour succéder à Miriem Bensalah-Chaqroun à la tête du patronat. En effet, une troisième candidature qualifiée par les observateurs de « surprise », se lance également dans la bataille. Il s’agit de Khalid Dahami qui a aussi déposé sa candidature, ce vendredi 13 avril, sans annonce dans la presse. Le président de la Fédération du commerce et des services a choisi comme colistière Narjiss Loudiyi, dirigeante de N7 Communication Group.

Rappelons que le délai accordé pour le dépôt des dossiers de candidature s’est achevé ce vendredi 13 avril à midi. C’est le lundi 16 avril que le conseil d’administration de la CGEM doit valider les candidatures et les rendre officielles. L’élection est prévue le 22 mai prochain.

 
Article précédent

Reprise des capacités de stockage de la Samir : le démenti de Total Maroc

Article suivant

Homologation : l’AIVAM revient à la charge