Habillement

Le turc LC Waikiki met le turbo au Maroc

Le turc LC Waikiki accélère son développement au Maroc.


En effet, ce spécialiste du prêt-à-porter fashion accessible a injecté 116 millions de DH dans sa filiale marocaine, ce qui en hisse le capital à 180 millions de DH. Cette troisième recapitalisation de LC Waikiki Retail MA vise à lui apporter les moyens financiers nécessaires pour son plan de développement 2018-2020 au terme duquel le nombre de points de vente de l’enseigne devrait dépasser la cinquantaine. Il faut dire que depuis son implantation au Maroc en 2012, ce groupe familial n’a point peigné la girafe puisqu’à fin 2017, sa filiale marocaine couvrait déjà une dizaine de villes marocaines (Casablanca, Mohammedia, Rabat, Marrakech, Tanger, Tétouan, Oujda, Meknès, El Jadida, Fès) où elle a déjà implanté quelques 22 points de vente (le dernier en date a été celui de Marjane Hay Riad à Rabat) dont un flagship de 800 m² au centre Al Mazar à Marrakech. Ce déploiement des plus ambitieux traduit la volonté de la maison mère de faire de l’international son principal moteur de croissance sachant que l’objectif de l’enseigne qui compte aujourd’hui près 900 points de vente à travers 38 pays est d’atteindre, à horizon 2025, 1 500 magasins dont les deux tiers en dehors de la Turquie.

Il est à rappeler que LC Waikiki a été créée en France en 1985 avant de devenir une marque turque en 1997. Avec un chiffre d’affaire de 3 milliards d’euros (plus de 33 milliards de DH), ce groupe contrôlé par la famille Kucuk fait partie des 25 compagnies turques les plus importantes en matière de taille. Son offre de produits est des plus larges et porte sur les vêtements pour hommes, femmes, adolescents, enfants, bébés et femmes enceintes, ainsi que des produits pour le sport, des vêtements de grande taille et des collections classiques. Au Maroc, la marque LC Waikiki cherche à se hisser au rang de leader du prêt-à-porter. Pari ambitieux quand on sait que son concurrent sur le segment de la femme, en l’occurrence la marque maroco-marocaine Marwa, compte, déjà, pour sa part, plus de 60 points de vente… certes après 15 ans d’existence.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Mohamed Yatim, ministre de l’Emploi

Article suivant

OCP Africa lance OCP School Lab au Sénégal