Transport

Uber acquiert Careem pour 3,1 milliards de dollars

Le groupe américain des véhicules de transport avec chauffeur (VTC) « Uber » a annoncé mardi l’acquisition, pour 3,1 milliards de dollars, de la société de VTC « Careem », active au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.


« Careem et Uber joignent leurs forces. Nous avons conclu un accord en vertu duquel Uber va acquérir Careem pour 3,1 milliards de dollars » (2,7 milliards d’euros), ont annoncé les deux groupes dans un communiqué conjoint.

Il s’agit de la plus grosse acquisition jamais réalisée par une société de technologie du Moyen-Orient, selon les deux sociétés.

L’achat de Careem, basé à Dubaï, permettra à Uber de se retirer d’une bataille coûteuse sur ses parts de marché et d’étendre considérablement sa présence dans une région de quelque 400 millions de personnes, une population de plus en plus jeune et férue de technologie qui utilise des applications pour smartphones pour gérer sa vie.

La prise de contrôle de Careem – la plus importante acquisition d’Uber – marque un changement de stratégie pour le géant américain de technologie, qui s’était retiré de plusieurs marchés internationaux ces dernières années, où il faisait face à une concurrence similaire, comme la Chine, la Russie et l’Asie du Sud-Est. Dans ces régions, Uber a eu du mal à dépasser les acteurs locaux.

Uber prévoit de conserver la marque Careem intacte et de continuer à l’exploiter aux côtés d’Uber au Moyen-Orient, ont annoncé les deux sociétés.

Selon les termes de cet accord, Uber fera l’acquisition de l’ensemble des services dont ceux de paiement et livraison à travers la région du Moyen-Orient, « du Maroc au Pakistan, avec des marchés majeurs comme l’Egypte, la Jordanie, le Pakistan, l’Arabie saoudite et les Emirats arabes unis », précise le communiqué.

Uber ne s’attend pas à recevoir l’approbation réglementaire de la transaction avant le début de l’année prochaine.

En vertu de cette transaction, Uber verse à Careem 1,4 milliard de dollars en liquide et 1,7 milliard de dollars en titres, qui seront convertis au prix de 55 dollars par action.

Le prix de l’action est 12% supérieur à la valeur de 49 dollars US par action payée par les investisseurs lors d’une ronde de financement par Uber en septembre.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Médecine dentaire : l'alerte de l'ONMD contre la pratique illégale

Article suivant

Un autre groupe mexicain s’implante au Maroc