Business

UMAREQ lance son enseigne de cuisine professionnelle

Le groupe UMAREQ a lancé une nouvelle enseigne destinée aux professionnels de tout calibre. CHR Concept ambitionne d’équiper aussi bien la laiterie du coin qu’un palace, en se basant sur un concept novateur. PAR ABDELALI DARIF ALAOUI



L
e mercredi 16 novembre, quelques privilégiés ont pu assister en avant-première à l’ouverture de CHR concept, la nouvelle enseigne Hôtellerie, restauration et cafétérias (HORECA) à Casablanca, lancée par le groupe  UMAREQ. Présent sur le segment des cuisines professionnelles depuis 1946, le groupe cherche, grâce à cette nouvelle enseigne, à «donner une nouvelle orientation  à son business en ciblant l’ensemble de la profession HORECA, pas seulement au niveau des cuisines proprement dites, mais aussi au niveau du petit équipement et des arts de la table. L’objectif, infine, est  de pouvoir offrir une solution clé en main à la profession et de disposer de showrooms dans chaque grande ville du Royaume»,  indique Ali Tazi, Président du groupe  UMAREQ. Le groupe ambitionne de passer d’une activité de gérant de projet à celle de stockiste basée sur une logique de business de proximité.

Ingénierie gratuite  

Ainsi, CHR concept devrait avoir de nouvelles ramifications dans d’autres villes du Royaume. Selon Ali Tazi, d’autres ouvertures sont prévues au cours de 2013 et de 2014. En 2013, la nouvelle enseigne  compte ouvrir un grand showroom à Marrakech. Ce dernier qui s’étendra sur une superficie de 4.000 m2 sera le plus grand d’Afrique. CHR Concept profitera  dans ce sens de l’expertise de son partenaire international de toujours, Zanussi. Elle compte également ouvrir un autre magasin à Mohammedia dans quatre mois et un autre à Tanger à la fin de cette  année. En 2014, de nouvelles ouvertures concerneront d’autres villes. L’idée de création de l’enseigne CHR concept se base comme son nom l’indique,  sur une nouvelle conception de la prestation de l’équipementier. «Au niveau de chaque showroom, il y aura un chef car qui est mieux placé que lui pour expliquer les fonctions  et les avantages d’un matériel destiné aux chefs de cuisine? Tout est basé sur le show-cooking. Le chef fait, insitu, la démonstration pour vanter les mérites  de tel ou tel équipement», affirme Ali Tazi. Dans  le même sillage, CHR concept offre gracieusement un service d’ingénierie aux professionnels comme aux profanes. «Nous disposons d’un bureau d’études intégré avec des ingénieurs  dédiés qui travaillent uniquement sur la vente, car c’est important. Nous concevons carrément le cahier des charges pour les gens qui sont soucieux d’avoir un conseil qui va  de l’élaboration du plan d’implantation au plan d’exécution», précise Ali Tazi. 

Un business de proximité 

Loin de cibler uniquement les grands comptes, CHR concept se veut une  enseigne melting-pot destinée à toutes les professions HORECA. D’après Youssef  Senhaji, chef des ventes du pôle équipements industriels à UMAREQ, «CHR concept s’adresse à tous les budgets.  Cela peut aller de 3.000 DH pour un snack à des centaines de milliers de DH pour les hôtels et les grands restaurants ». Aujourd’hui, il existe des villes où l’on dénombre  plus de snacks que de télé- boutiques et c’est dire l’importance de ces petits budgets. Cela dit, CHR concept est tout aussi bien capable d’équiper un grand hôtel comme la Mamounia comme  c’est le cas aujourd’hui, à coups de grands capitaux. En lançant cette nouvelle enseigne, le groupe UMAREQ compte capitaliser sur son expertise dans le domaine et sur son  partenariat avec Zanussi, mais il compte également commercialiser de nouvelles marques comme les cafés français Malongo.■

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Renault Maroc capitalise sur le service

Article suivant

Immobilier: l'argus du fisc ne résout pas tout