Climat

Un accord historique signé à Kigali

C’est une étape majeure pour la sauvegarde de la planète. Un accord qui aura mis sept ans à aboutir , a été signé, par 197 pays ce vendredi, au Rwanda dans lequel ils s’engagent à éliminer progressivement des gaz extrêmement polluants.


L’accord de Kigali (Rwanda) programme l’élimination d’ici une trentaine d’années d’une famille de gaz extrêmement nocifs pour le climat : les HFC, les hydrofluorocarbures. Les HFC sont des gaz à effet de serre utilisés dans les réfrigérateurs, les aérosols, les climatiseurs et les mousses isolantes.

Ils remplacent depuis les années 90 d’autres gaz nocifs, responsables, eux, de la destruction de la couche d’ozone. Moins nuisibles pour la couche d’ozone, les HFC ont un effet redoutable sur le réchauffement climatique dont l’effet de serre est 14 000 fois plus puissant que le CO2.

Les négociateurs de Kigali comptent bien éviter leur augmentation. Leur accord prévoit un calendrier précis pour l’élimination des gaz HFC d’ici 2047. L’accord de Kigali est juridiquement contraignant, il prévoit des sanctions en cas de non-respect.

 

 

 
Article précédent

Mohammed VI, symbole suprême de la reconnaissance 

Article suivant

USA : mesures contre l’exil fiscal des multinationales