Géopolitique

Un ancien directeur de l’OMC tacle de nouveau l’Algérie

Début avril 2017, l’ex-directeur de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), Pascal Lamy, avait présenté son dernier livre à Rabat. Il y est revenu sur la situation actuelle de l’Algérie. Pascal Lamy avait notamment souligné que le voisin du Royaume n’avait pas « fait le choix de l’intégration économique car il travaille avec un logiciel qui n’est pas celui de l’ouverture sur le monde. Regardez le temps qu’il prend pour négocier son entrée à l’OMC alors que depuis 20 ans, j’ai en tant qu’ancien directeur de cet organisme tout fait pour l’aider ». Il avait ajouté qu’il ne voyait pas comment « ses faibles performances économiques augmenteraient sa puissance continentale d’autant plus que le rétrécissement de ses recettes pétrolières va s’accentuer. Alors que c’était une vérité économique, on voit bien que ses choix purement politiques ont cassé le rêve maghrébin. Cela prouve que la géopolitique ne gagne pas à tous les coups et l’UMA en est le meilleur exemple ».


Interrogé par le site tsa-algerie.com, Pascal Lamy a cette fois comparé le Maroc à l’Algérie. « C’est exactement comme si vous me demandiez pourquoi les Français n’aiment pas la globalisation alors que l’Allemagne s’en accommode. C’est une question de logiciel, de culture, qui a mené les deux pays, le Maroc et l’Algérie, sur deux chemins différents. Le Maroc n’a pas de rente énergétique, ce qui, d’un certain point de vue, lui a bien servi. C’est un pays relativement stable sur le plan politique même s’il y a des tensions. Mais aucune de ces tensions n’a dégénéré en déflagration comme en Algérie. Le Maroc a développé pas à pas une approche stratégique faite de géo économie, de l’ouverture, et de géopolitique, au nord européen et au sud africain. Faute d’intégration maghrébine, il mise désormais sur une intégration en Afrique subsaharienne, comme en témoigne sa demande d’adhésion à la CEDEAO. On remarque d’ailleurs une symétrie avec la Tunisie qui demande son adhésion à la COMESA (Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Renault tourne au Maroc

Article suivant

Challenge #661