Transport

Un centre d’appel pour dénoncer les chauffeurs de bus

Désormais vous pouvez joindre le centre d’appel au 4646, pour dénoncer les infractions commises par les conducteurs des bus du transport public. Le département de Najib Boulif, ministre délégué aux Transports, a lancé ce mardi, la mise en place du centre d’appel, ainsi que la mise en service des appareils mobiles pour la rédaction électronique des infractions de circulation.


Le rôle principal de ce centre est de recevoir les appels des citoyens désirant signaler des infractions particulièrement en ce qui concerne le transport public et enregistrer toutes les données relatives à ces dénonciations, déterminer les équipes de contrôle chargées de poursuivre les auteurs de ces infractions sur la base de l’information donnée par la personne ayant signalé l’infraction, outre l’envoi de communications aux contrôleurs concernés dans le but d’entamer l’enquête à ce sujet.

Le centre aura également comme mission la réception des appels des contrôleurs pour prendre note des résultats du contrôle et des données relatives aux conducteurs infracteurs ainsi que l’envoi d’un message de remerciements à la personne ayant signalé cette infraction.

Mohamed Najib Boulif, a indiqué que ces projets constituent une première expérience susceptible d’être développée et généralisée sur tous les moyens de transport, ajoutant que les ressources humaines et techniques nécessaires seront mobilisées pour assurer succès à cette opération.

 

 
Article précédent

Dounia Taarji rejoint l'équipe d'Helix International

Article suivant

Switching: Le CMI cède son activité à HPS