Sécurité routière

Un consortium maroco-germano-émirati rafle le marché des nouveaux radars

C’est le consortium composé du Groupe marocain Alomra International (mandataire du groupement), l’allemand Vitronic, et la société émiratie Vitronic Moyen Orient, qui a remporté l’appel d’offres pour l’installation et la maintenance de nouveaux appareils de détection automatique.  


Le ministère de l’Equipement vient de dévoiler les résultats de l’appel d’offres portant sur l’acquisition, l’installation et la maintenance de 552 radars de dernière génération. Outre la détection des infractions relatives à l’excès de vitesse et les feux de signalisation, ces appareils disposent de plusieurs caractéristiques, notamment la détection de plus d’un véhicule à la fois, pouvant atteindre 24 véhicules, la détection des infractions routières sur les passages interdits à la circulation et la détection des infractions relatives à la ligne continue.

Dans le détail, il s’agit de 276 appareils de contrôle de vitesse hors périmètres urbains, 204 appareils de contrôle du respect des feux de signalisation et de la vitesse dans les périmètres urbains et 72 appareils de contrôle de la vitesse moyenne au niveau des autoroutes, qui seront installés par le consortium composé du Groupe marocain Alomra International, l’allemand Vitronic, et la société émiratie Vitronic Moyen Orient. En détails, Vitronic fournit les parties matérielles et Alomra Group est chargée de leurs mises en place dans les différents sites, leurs intégrations, paramétrage, mise en service et maintenance pendant une durée de trois ans.

Lire aussi : Sur les 1.200 radars prévus, seulement 552 opérationnels en 2021

Ces appareils de détection automatique, qui ont fait l’objet d’un appel d’offres du ministère de l’Equipement et du transport, relatif à l’acquisition, l’installation et la maintenance et remporté, le 18 octobre 2018, par ce consortium seront déployés dans les 12 régions du Royaume. Qui est Alomra International, chef de file de ce groupement? Spécialisé dans le Conseil en Ingénierie de Défense, de Sûreté-Sécurité et en Intelligence Stratégique, ce groupe est présent au Maroc depuis 2004. Alomra International qui a son siège à Casablanca, opère sur l’international à travers ses filiales en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique. «Alomra Group International a été créé pour répondre aux nouvelles formes de menaces, d’instabilités et d’incertitudes auxquelles sont confrontées les structures gouvernementales, publiques et privées de notre monde moderne.», explique Said El Houari, Directeur Général du groupe.

Pour répondre aux besoins sécuritaires, Alomra s’est attaché à développer dans un premier temps, un département de formation des membres du Middle et Top Management des entreprises en matière de gestion des risques sécuritaires et situations conflictuelles et de conseil en termes de coordination sécuritaires via ses pôles Audit & Conseil et Formations Spécialisées. « Notre groupe est en mesure d’accompagner ses clients dans leur volonté de sécurisation de leurs personnels, matériels et infrastructures à travers sa panoplie d’offres couvrant l’intégralité du spectre sécuritaire et répondant aux besoins que nous identifions avec nos clients », souligne El Houari. Le développement du Groupe s’est par la suite centré sur le développement de solutions à haute valeur ajoutée à travers ses pôles d’expertises Ingénierie & Intégration Technologique, Sécurité Incendie, Intelligence Stratégique. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Ces startups prometteuses en cours d’incubation

Article suivant

SOS Crédit : un fonds d’investissement dans le tour de table