Financement

Un fonds de capital-investissement apporte du cash à la maison mère de Label’Vie

Le Maroc attire de plus en plus de fonds d’investissement étrangers. En effet, après le sud-africain Investec (qui vient de prendre le contrôle du leader marocain du transport de marchandise SJL Maghreb) et l’américain TPG (qui a pris une participation minoritaire en fin 2015 dans Ecoles Al Yassamine), c’est au tour d’Euromena III d’y faire sa première incursion maghrébine. Aussi, ce fonds que gère le britannique Capital Trust était finalement l’investisseur derrière l’opération de levée de fonds que le management du groupe Best Financière (maison mère de Label’Vie) avait annoncé il y a quelques mois comme imminente tout en maintenant le suspens quant à l’identité du nouvel actionnaire.


Aussi, ce véhicule dont le capital s’élève à 150 millions d’euros (plus de 1,6 milliard de DH) et qui a pour vocation d’investir dans les entreprises de la zone MENA, vient-il d’injecter quelques 218 millions de DH (et non pas 750 ou 400 millions de DH comme annoncé par quelques organes de presse) dans Retail Holding, une holding périphérique du groupe présidé par Zouhair Bennani. Cette opération qui valorise l’entité émettrice à 2,8 milliards de DH permet au nouvel investisseur d’en détenir 7,2% et lui apporte, surtout, les fonds nécessaires pour accompagner le développement de ses deux principales filiales à savoir Label’Vie (numéro deux de la distribution alimentaire dont elle détient le contrôle à 51%) et la filiale à 100% Retail Holding Africa qui porte un bloc majoritaire dans la Compagnie de distribution de Côte d’Ivoire, une des premières chaînes ivoiriennes de supermarchés.

Rappelons que parallèlement à ses activités de distribution alimentaire sous enseigne Label’vie/Carrefour, Retail Holding détient les masters franchises pour le Maroc des enseignes KIABI, GIFI, Virgin et Burger King. Son tour de table compte, outre l’actionnaire de référence Best Financière qui en contrôle 51,5% et le nouvel arrivant Euromena III, deux autres minoritaires importants en la personne du groupe Alj (à travers VCR Logitic) et du fonds bahraini Growthgate capital qui se partagent 39% du capital.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Super Cérame planche sur la construction d’une nouvelle usine

Article suivant

Le Chat en ligne, la nouveauté d’Atlanta