Télécommunications

Un marocain à la tête de la zone Orange Middle East & North Africa

Annoncée en début d’année, la décision de créer le siège régional d’Orange pour l’Afrique et le Moyen-Orient à Casablanca vient d’être concrétisée.


L’opérateur télécoms présent dans une vingtaine de pays africains, outre la Jordanie et l’Irak, vient de créer Orange Middle East & Africa Management (OMEAM), une entité basée à Casablanca qui aura pour mission la supervision et la coordination entre les différentes filiales et participations du Groupe Orange basé en Afrique et au Moyen-Orient.

Les équipes assignées à cette mission (dont une partie a été redéployée en provenance d’autres départements du groupe) seront dirigées par Alioune Ndiaye. L’obtention du statut Casablanca Finance City (CFC) et le transfert de cette entité à Casa Anfa (le futur quartier d’affaires de la capitale économique du pays) sont prévus pour 2019. Le sénégalais sera notamment épaulé par Taieb Belkahia, nommé directeur de la zone Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Le marocain, qui succède à Michel Monzani, est l’ex-secrétaire général et directeur général par intérim de Meditel (Orange Maroc).

Jusqu’à présent, les futures missions d’OMEAM étaient confiées à des équipes basées à Paris, mais le premier opérateur français (avec plus de 40% de parts de marché) a décidé de les transférer à Casablanca.

Il faut dire que Meditel (qui porte la marque Orange Maroc) avait été, dès son rachat en 2010 principalement auprès de FinanceCom et la Caisse de Dépôt et de Gestion, une des principales entités africaines du groupe Orange. Aujourd’hui encore, avec un parc de près de 16 millions de clients et un chiffre d’affaires de près de 6 milliards de DH, la filiale marocaine est un des fleurons de la région Afrique et Moyen-Orient chez le groupe présidé par Stéphane Richard, laquelle zone revendique un chiffre d’affaires global d’un peu plus de 5 milliards d’euros (plus de 55 milliards de DH) pour un total de 20.000 salariés et 120 millions de clients.

 
Article précédent

Il fait l’actu : Mahmoud Oudrhiri, DG délégué de Saham Assurance

Article suivant

Benguerir : une nouvelle chaire internationale voit le jour