Coopération

Un ministre tunisien à la CGEM

Jamal Belahrach, vice-Président de la CGEM et président du Conseil d’Affaires Maroc-Tunisie et Zakia Sekkat, coordinatrice des conseils d’affaires de la région Maghreb ont tenu lundi 17 avril 2017 au siège de la Confédération à Casablanca, une réunion de travail avec Mouhamed Fadhel Abdelkefi, ministre tunisien du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale en présence de Mohamed Najem Gharsalli, ambassadeur de la Tunisie au Maroc.


Cette rencontre a mis l’accent sur la nécessité de donner une impulsion nouvelle aux relations économiques qui lient le Maroc à la Tunisie. Selon Jamal Belahrach, il faut passer à un autre stade de proximité économique, celui de la création de valeur ajoutée et des emplois locaux. Pour sa part, le ministre tunisien s’est dit prêt à jouer son rôle de facilitateur afin d’encourager la dynamisation des échanges bilatéraux et de lever les blocages commerciaux que rencontrent les deux communautés d’affaires. Les deux parties ont discuté de la volonté de complémentarité et de non concurrence, du positionnement sur des chaines de valeurs notamment en Afrique de l’Ouest, et du partage bilatéral d’expérience et de savoir-faire. Une réunion d’information et de concertation avec les membres du Conseil d’Affaires Maroc- Tunisie sera organisée prochainement pour présenter le nouveau code d’investissements tunisien et identifier les blocages que rencontrent les opérateurs tunisiens et marocains, précise la CGEM.

 
Article précédent

Les produits allemands débarquent en force au SIAM 2017

Article suivant

Les opérateurs marocains prospectent le secteur tunisien des TIC