Bourse

Un octobre rouge pour la moitié des secteurs cotés

Sur les dix premiers mois de l’exercice 2015, 11 secteurs sur les 22 représentés à la Bourse de Casablanca ont affiché des performances négatives. Ce constat a été établi par les analystes du Crédit du Maroc Capital (CDMC).


Après un troisième trimestre négatif, la place casablancaise a poursuivi son trend baissier, et clôture le mois d’octobre en zone rouge. Cette contre-performance, explique le CDMC, est engendrée par les pertes accusées par cinq valeurs phares de la cote.

Il s’agit de Holcim (-11,21%), Ciments du Maroc (-7,20%), Attijariwafa Bank (-2,72 %), BCP (-1,98%) et Itissalat Al-Maghrib « IAM » (-0,14%). Ces valeurs contribuent, à elles seules, à hauteur de -1,35% à la régression du MASI.

Toutefois, 32 sociétés cotées ont pu résister au mouvement baissier du marché en clôturant le 10ème mois sur des variations allant de +0,11% à +19,03%.  Dans ce panel, les analystes du CDMC citent  Addoha (+7,57%), Cosumar (+3,31%), Wafa Assurances (+3,23%) et Lafarge Ciments (+2,85%)Par secteur, 11 sur les 22 cotés ont affiché des performances négatives. Dans cette lignée, l’indice «Ingénierie et biens d’équipements industriels» accuse la plus forte perte mensuelle avec 9,06%, suivi de la filière «Sylviculture & papier» qui a enregistré une baisse mensuelle de 8,10%  et la branche des « Distributeurs »  avec une chute de 3,39%

En revanche, l’indice des « Boissons » tire son épingle du jeu, au titre du mois d’octobre 2015, en se plaçant en tête de liste des performances mensuelles avec une hausse de 15,91%. En 2ème rang, figure le secteur « Électricité » qui se bonifie de 5,94% suivi de l’indice « Immobilier » qui affiche une légère progression mensuelle de 5,65%.

 
Article précédent

HCP: le chômage repart à la hausse

Article suivant

Création d’entreprises : « Le Maroc devance l’Allemagne »