Scanner

Un suisse se lance dans l’envoi de satellites low-cost depuis le Maroc


Une nouvelle société aérospatiale suisse, baptisée Swiss Space Systems-S3, entend «démocratiser» l’accès à l’espace en proposant le lancement de petits satellites pour 10 millions de francs suisses (8,1 millions d’euros), un prix environ quatre fois moins cher que ceux proposés sur le marché. Pour cela, elle a signé en mars dernier des accords avec le Maroc pour la construction de « spaceports » sur le territoire national. Le Royaume financera l’infrastructure qui permettra d’accueillir S3. Il bénéficiera ainsi d’un transfert de technologies au niveau de la fabrication de ses propres satellites. Les premiers lancements tests seront effectués d’ici à fin 2017, selon la société qui dispose d’un budget global de 225 millions de francs suisses. Pour le fondateur, propriétaire et dirigeant de Swiss Space Systems-S3, Pascal Jaussi, ce calendrier «ambitieux» sera rendu possible grâce aux partenariats technologiques mis en place avec plusieurs «acteurs majeurs de l’aérospatiale comme l’Agence Spatiale Européenne (ESA), Dassault Aviation, le Von Karman Institute et Sonaca».

 
Article précédent

Trois concessionnaires auto primés par ALD

Article suivant

RAM : l'ambition de développement à l'international