Conférences et Séminaires

Un webinaire pour débattre sur l’Afrique post-Covid

Le think tank RIEMAS s’apprête à organiser un webinaire sur le financement de la relance économique en Afrique, le jeudi 21 janvier à 15 heures.


Partout dans le monde, les États se préparent à la phase post-Covid-19. Regroupements régionaux et organisations internationales esquissent des plans de relance. L’Afrique, « berceau de l’humanité », profondément marquée par la crise sanitaire mondiale, s’y prépare aussi. Le think tank de l’Université Euromed de Fès (RIEMAS-Research Institute for European, Mediterranean and African Studies) a choisi, pour son premier lancement, le thème du financement de la relance économique en Afrique pour organiser un webinaire le jeudi 21 janvier, de 15 heures à 17 heures.

Lire aussi | Maroc-USA : signature d’un mémorandum d’entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite

Avec l’appui de Fathallah Sijilmassi, ancien secrétaire général de l’Union pour la Méditerranée, et la modération assurée par La Gazette du Maroc (Challenge), ce webinaire sera une occasion de susciter un débat et de confronter des idées émanant d’experts profondément inspirés de la réalité de terrain pour essayer de mettre en lumière le rôle futur du continent africain dans l’économie mondiale, et surtout le potentiel du Royaume du Maroc après son retour réussi dans son milieu naturel qu’est l’Union africaine.

Lire aussi | Groupe Renault : voici ce qu’il faut retenir du plan stratégique de Luca De Meo

La diversité des intervenants, parmi lesquels Zouhair Chorfi, directeur de cabinet du ministre des Finances, Mihoub Mezouaghi, directeur de l’Agence Française de Développement au Maroc, Sara Bertin, économiste en chef à la Banque africaine de développement, Mustapha Ben Barka, vice-président de la Banque Ouest-Africaine de Développement et Stève Gentil, président de l’Agence des Banques Populaires  pour la Coopération et le développement, devra contribuer au nouveau souffle et au nouvel élan des économies africaines, à la hauteur des ambitions et des nouveaux défis multidimensionnels, imposés par cette nouvelle expérience humaine, collective et tragique, qu’est la pandémie, au niveau mondial.

 

Baromètre "moral des patrons"

Avez vous l'intention de recruter en 2021 ?

Article précédent

Maroc-USA : signature d’un mémorandum d’entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite

Article suivant

Banque mondiale : la crise sanitaire offre une fenêtre d’opportunités au secteur privé marocain