Tabacs

Une baisse du marché sans impact sur les recettes fiscales

Le marché du tabac s’attend à une légère baisse mais qui n’aura pourtant pas d’incidence sur les recettes fiscales, rapporte L’Economiste dans son édition de ce lundi 27 janvier.


Selon les estimations de la profession, la consommation au cours de l’année passée n’a pas dépassé 14,7 milliards de cigarettes contre 15,1 milliards en 2018 (marché légal) et presque autant en 2017. Un opérateur évalue le niveau de baisse du marché à environ 9%. « Un fléchissement équivalant à près de 1,5 milliard de cigarettes ».

Pourtant, la contraction du marché n’a eu aucun impact sur les recettes de la taxe intérieure de consommation (TIC). En effet, selon les chiffres que le journal a obtenu en exclusivité de l’Administration de la douane, les recettes à fin 2019 ont atteint 11,34 milliards de DH, alors que la loi de finances 2019 tablait sur 11,05 milliards de DH, soit 300 millions de DH de plus que prévu, relève le quotidien économique.

L’augmentation de la TIC appliquée par le gouvernement, bien qu’elle ait freiné l’élan du marché, n’a pourtant eu aucun effet sur les recettes fiscales, indique la même source

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Le groupe Addoha intensifie ses investissements au Ghana

Article suivant

Couverture médicale : Le secteur public bat de l’aile