Événement

«Une chance pour tous» : une association pour les démunis

«Une chance pour tous» est une association qui agit en faveur des démunis. Elle organise un concert d’exception le 18 juin, et dont tous les fonds recueillis seront reversés à des associations reconnues d’utilité publique. Un deuxième évènement, «Team Car chasers» tenu l’année dernière, tiendra sa deuxième édition, les 24 et 25 juin prochains. par Noréddine El Abbassi


Ils sont jeunes, citoyens, et agissent pour l’égalité des chances des laissés pour compte dans la société marocaine. Bien plus que des «fils de», My Abdelaziz Senoussi, Lalla Faiza Alaoui et Lalla Hajar Alaoui forment le trio qui mène l’Association «Une chance pour tous», dans ses actions caritatives, en faveur des démunis. Dans cette optique, l’association organise un concert de charité d’exception qui réunira les «stars» de la scène musicale marocaine. Saad Lamjared, Eko, Latifa Raafat, Daoudi, Said Mosker, Mohamed Reda, Issam Kamal et Abidat Rma présenteront un show d’exception le 18 juin prochain au Théâtre Mohammed V de Rabat, animé par Rachid Allali. Les fonds collectés lors de ce concert caritatif, seront entièrement reversés à des Association reconnues d’utilité publique. L’autre évènement phare de «Une chance pour tous», sera l’exposition d’automobiles de légende «Team car chasers», qui tiendra sa deuxième édition les 24 et 25 juin prochains. Cette grand messe des amateurs de voitures de collection sportives et de luxe, avait déjà fait date l’année dernière. Pas moins de 80 véhicules «mythiques» avaient fait revivre des périodes de l’histoire riche du Maroc, et véhiculées par des bolides qui ont fait la légende. Mieux, ces évènements mobilisent dans une ambiance festive, à la grande satisfaction des amateurs de musiques populaires et autres «fans» de grosses motorisations.

Réintégrer, soutenir et former
Association marquante, «Une chance pour tous» soutient différentes associations reconnues d’utilité publique, dont la «fondation Hassan Senoussi», lancée par Badreddine Senoussi. Cette dernière, reconnue sur la scène associative, oeuvre pour l’insertion des mères célibataires, notamment dans le monde du travail, par la formation. Elle dispose d’un centre d’accueil destiné à héberger des mères et leurs enfants. Soutenus et assistés psychologiquement par des professionnels, dès lors les enfants peuvent accéder à une scolarité normale, et les mères s’intégrer dans le tissu économique. Le but recherché étant bien entendu l’ «inclusion sociale». Âgés seulement de 17 à 21 ans, les jeunes que sont My Abdelaziz Senoussi, Lalla Faiza Alaoui, Lalla Hajar Alaoui, montrent encore une fois l’exemple par l’action d’un Maroc jeune qui agit pour les siens et les plus démunis. «Les enfants sont l’avenir du pays».

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Challenge 562

Article suivant

ATLANTA Assurances prépare son entrée en Côte d'Ivoire