Economie

Une conjoncture peu inflationniste à fin septembre

Sur les 9 premiers mois de l’année 2015, l’inflation est restée globalement modérée au Maroc. Cette inflation est, toutefois, tirée par l’alimentaire.


L’indice des prix à la consommation a connu, au cours du mois de septembre dernier, une stagnation par rapport au mois précédent. Cette stagnation est le résultat de la hausse de 0,2% de l’indice des produits alimentaires et de la baisse de 0,1% de l’indice des produits non alimentaires.

La baisse des produits alimentaires concernent principalement les légumes avec 5,1% et le café, le thé et le cacao avec 0,4%. En revanche, les prix ont diminué de 2,7% pour les fruits, de 1,6% pour les poissons et fruits de mer et de 0,9% pour les viandes. Pour les produits non alimentaires, la diminution a concerné principalement les prix des carburants avec 6,7%.

En comparaison avec l’année précédente, l’indice des prix à la consommation a enregistré une hausse de 1,6% au cours du mois de septembre. La hausse s’explique par la progression de l’indice des produits alimentaires de 3,9% et de la baisse de celui des produits non alimentaires de 0,2%. Notons que la baisse des prix produits non alimentaires a été tirée notamment par le transport qui a connu un recul  des prix de 4,7%.

Par ville, les hausses les plus importantes des prix à la consommation ont été enregistrées à Dakhla avec 2,8%, à Meknès avec 2,4% et à Casablanca avec 2,3%. A préciser qu’aucune ville n’a enregistré une baisse des prix à la consommation sur les 9 premiers mois de l’année en cours.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Taux de croissance au Maroc: le FMI plus confiant que les autres pour 2015!

Article suivant

Les échanges entre le Maroc et les pays africains se sont accrus en 2014