Interview

Une électricité solaire à 0,80 DH le kilowattheure


JetEnergy international entretient d’énormes ambitions dans le secteur des énergies renouvelables. A peine quelques mois après son lancement, la fi liale de Jet Alu lance d’importants projets dans le solaire et cherche même à s’exporter. Mouloud Bakli, membre du conseil d’administration de JetEnergy International apporte certains éclairages.


Challenge. Quelles sont aujourd’hui  les ambitions de JetEnergy International sur le marché marocain?
Mouloud Bakli. JetEnergy International (JEI) ambitionne d’être l’acteur incontournable dans le domaine des énergies renouvelables au Maroc, au Maghreb et dans le bassin méditerranéen. Plus  concrètement, l’équipe de JEI est actuellement sur plusieurs chantiers en cours avec un très fort contenu local. Une première réalisation, est l’achèvement très proche de la plus grande ferme solaire au  sol en Afrique à parité réseau, c’est-à-dire la production de l’électricité solaire est au même coût que celui du prix « réseau ».
D’autre part, nous introduisons des technologies  en «On/Off grid» c’est-à-dire connectées ou déconnectées du réseau. Enfin, nous venons de lancer la commercialisation de la technologie « plug&sun » avec notre partenaire Soitec (France).

La suite de l’interview est disponible dans le Challenge #413, actuellement en kiosque. L’interview complet sera mis en ligne le vendredi 8 Mars.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Négligence criminelle

Article suivant

Guitariste, producteur, conseiller en communication