Les notes de Challenge

Une mesure juste

Le ministre de la santé a tenu parole. Près de 300 médicaments ont vu leur prix public baisser de manière significative, jusqu’à 80 % pour un produit utilisé dans le traitement du cancer de la prostate qui voit son prix passer de 2000 dh à 900 dh. Cette démarche volontariste sera élargie à d’autres médicaments où la marge des laboratoires est abusive. Cette mesure est une bonne nouvelle pour les citoyens, mais aussi pour le système de santé en général. Le contrôle strict des prix des médicaments est l’une des clés de la pérennisation de la couverture médicale que l’on veut généraliser. Il est à noter que l’Association des industries pharmaceutiques n’a émis aucune protestation et que les laboratoires ont été associés à la prise de décision. Concertée, celle-ci est donc acceptée. Il faut le souligner.

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Délirant enthousiasme

Article suivant

Ahmed Ammor à la TMSA