Les notes de Challenge

Une mesure juste

Le ministre de la santé a tenu parole. Près de 300 médicaments ont vu leur prix public baisser de manière significative, jusqu’à 80 % pour un produit utilisé dans le traitement du cancer de la prostate qui voit son prix passer de 2000 dh à 900 dh. Cette démarche volontariste sera élargie à d’autres médicaments où la marge des laboratoires est abusive. Cette mesure est une bonne nouvelle pour les citoyens, mais aussi pour le système de santé en général. Le contrôle strict des prix des médicaments est l’une des clés de la pérennisation de la couverture médicale que l’on veut généraliser. Il est à noter que l’Association des industries pharmaceutiques n’a émis aucune protestation et que les laboratoires ont été associés à la prise de décision. Concertée, celle-ci est donc acceptée. Il faut le souligner.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Délirant enthousiasme

Article suivant

Ahmed Ammor à la TMSA