Flash-ecoPhosphates

Une nouvelle distinction à l’international pour le groupe OCP

C’est une médaille de plus qui vient garnir le prestigieux palmarès du groupe OCP.


L’International Fertilizer Association (IFA) vient en effet de décerner sa médaille d’or HSE au géant marocain pour son engagement en matière d’excellence HSE (Hygiène, Sécurité et Environnement).

Ce prix a été remis au Président Directeur Général du groupe, Mostafa Terrab, le 14 novembre 2018, en marge du Forum stratégique de l’IFA à Pékin, en Chine.

« Cette consécration, à laquelle ont eu droit 22 entreprises cette année sur plus de 400, vient confirmer l’engagement fort du Groupe OCP pour la promotion d’une culture exigeante de l’hygiène et de la sécurité basée sur l’anticipation, la prévention des risques et la mobilisation continue de l’ensemble de ses collaborateurs », souligne le management.

Et d’ajouter que l’ambition renouvelée de cet engagement HSE est d’assurer à l’ensemble des collaborateurs et de ses sous-traitants un environnement de travail en ligne avec les normes internationales d’hygiène et de sécurité.

D’ailleurs, le projet « Zéro Incident » a été lancé par le groupe industriel dans le but d’ancrer une culture sécurité de classe mondiale et d’harmoniser les bonnes pratiques HSE au niveau de ses différents sites.

« La joint-venture mise en place avec Dupont, leader mondial en HSE illustre bien cela », précise le groupe. Notons également que l’OCP place l’amélioration de son empreinte environnementale au centre de ses préoccupations.

Pour ce faire, plusieurs initiatives sont déployées comme la mise en place du slurry pipeline, reliant la mine de Khouribga au site de transformation de Jorf Lasfar sur une distance de 235 km permettant de réduire les émissions de CO2 de près de 1 million de tonnes par an.

Et ce n’est tout, puisque le groupe a aussi récemment lancé un programme d’économie circulaire qui va lui permettre de devenir un champion de l’industrie des engrais en matière d’économie circulaire et de la préservation des ressources.

A ce titre, on note que l’implémentation par OCP de la technologie Sulfacid représente une première dans l’industrie des engrais qui permet l’élimination des émissions de gaz SO2, converties grâce à ce procédé en acide sulfurique réutilisé dans la chaîne de production.

« OCP prône la préservation de la ressource et a implémenté un programme eau énergie ayant reçu le support du financement vert européen, qui vise la promotion de l’énergie propre de substitution et au recours aux ressources non conventionnelles d’eau pour ses besoins industriels.

Ainsi, 35% de la consommation d’eau des sites industriels du groupe proviennent du dessalement d’eau de mer et du traitement des eaux usées et les sites de production du Groupe sont alimentés à 75% d’énergie propre », détaille le management.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les arrivées touristiques à Agadir boostées en octobre

Article suivant

Skhirat abrite la 17ème édition de Med-IT