Energie renouvelable

Une nouvelle ferme solaire au nord du Maroc bientôt en service

Après la ferme éolienne de Oualidia qui a livré ses premiers KwH verts au cours du premier trimestre 2021, c’est au tour d’un autre projet de venir renforcer la capacité marocaine totale en production d’électricité à base d’énergies renouvelables.


Le producteur indépendant d’énergies Greenpower Morocco 2, s’apprête à faire entrer en service la station solaire photovoltaïque qu’il développe depuis quatre ans au nord du Maroc, dans le cadre de la Loi 13-09 qui avait entamé au début des années 2010 la véritable phase de libéralisation du secteur énergétique au Maroc.  

Lire aussi | Un modèle de développement sans réflexion stratégique, est voué à l’échec. Handicaps et paradoxes économiques du Maroc [Par Anas Abdoun]

Et c’est précisément à l’est de la ville de Tétouan, que cet acteur a mis en place une ferme solaire d’une capacité de 30 MW (à peu près la même taille que la ferme éolienne de Oualidia) et qui a été équipée essentiellement en panneaux voltaïques fabriqués au Maroc, en l’occurrence par la Société Almaden Morocco à El Hoceima.  Selon les accords convenus avec le distributeur exclusif de l’eau et l’électricité pour la région de Tanger-Tétouan, la production d’énergie électrique par Greenpower Morocco 2 sera destinée exclusivement à l’usage propre du gestionnaire délégué Amendis-Tanger pour satisfaire ses besoins en services auxiliaires. Estimé à quelque 67 GWh, le productible devra également permettre d’économiser quelque 40.000 TCO2 /an.

Lire aussi | Voiture électrique : le Maroc a des parts à prendre dans la compétition mondiale

Rappelons qu’en dehors des fermes solaires Noor Ouarzazate (580 MW en puissance installée), Noor Midelt (toujours en construction pour une capacité prévue de 800 MW) et de la station thermo-solaire d’Ain Beni Mathar à la frontière algérienne, la station solaire de Tétouan sera la première à voir le jour selon le régime de la 13-09.

 
Article précédent

Pass vaccinal marocain reconnu par l’U.E. Ce qu’il faut savoir

Article suivant

Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital