Société

Loterie Nationale : une nouvelle stratégie de développement

En quête d’une nouvelle dynamique, la Société de gestion de la Loterie Nationale se dote d’une nouvelle stratégie de développement. Selon le top management, cette nouvelle feuille de route prend totalement en compte les enjeux et la réalité du secteur des jeux.


L’entreprise, qui a récemment noué un nouveau partenariat avec le groupe Sisal (un acteur historique des jeux physiques et en ligne en Italie), ambitionne un encadrement du réseau de détaillants en vue de moderniser son dispositif national, de s’adapter aux nouvelles attentes du marché et de mettre à disposition du public un cadre de jeu innovant, digitalisé et sécurisé.

Lire aussi La Loterie Nationale renouvèle sa double certification

« Ce nouveau partenariat permet de donner une nouvelle impulsion à l’activité de Loterie Nationale. La concession nouvellement conclue prévoit la fourniture, l’installation et la maintenance d’un nouveau système de développement de jeux pour le compte de la Loterie Nationale. Dès le 1er janvier 2019, le groupe italien a pris en charge la gestion et le développement d’un portefeuille de jeux qui comprend des loteries, des jeux en ligne et des courses virtuelles. Une collaboration d’ordre marketing et technique qui permet de développer et diversifier l’offre de la Loterie Nationale et de renforcer la proximité de la société avec les joueurs », souligne le top management.

Notons que cette diversification s’appuiera non seulement sur de nouvelles propositions de jeux mais également sur une digitalisation accrue des produits mis à disposition des joueurs.

De même, le plan de développement inclut une réévaluation des standards de la marque Loterie Nationale, tout en s’inscrivant dans la continuité de son patrimoine historique et de sa poursuite de la satisfaction de ses joueurs.

« Aujourd’hui, la Loterie Nationale poursuit une stratégie de développement responsable et maîtrisée, laquelle prévoit, notamment, son implantation dans des zones non couvertes à ce jour afin d’offrir une alternative réglementée aux jeux illégaux », conclut le top management.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Mohamed Laâraj, ministre de la Culture et de la Communication

Article suivant

La chaîne télé irlandaise RTE consacre une programmation au Maroc