Entreprise

Université d’été de la CGEM : Les principales recommandations

Plusieurs recommandations ont émané de cette 2ème édition de l’Université d’été de la CGEM, qui s’est tenue à Casablanca les 13 et 14 septembre.


Au rang de ces propositions issues des différentes discussions lors  des divers panels ayant meublé ces deux jours d’échange, on note la nécessité d’accélérer la réorganisation des Centres régionaux d’investissement (CRI) et de créer des commissions régionales d’investissement pour gérer efficacement les dossiers d’investissement au niveau local et régional.

Il est également question d’accélérer le processus d’adoption de la loi sur le crowdfunding, de soutenir l’entreprise marocaine, de développer le partenariat Public/Privé, et favoriser le co-investissement. L’entrepreneuriat social a été également un point important des échanges. Et sur ce plan, les participants ont appelé à accélérer la mise en place du cadre juridique.

En ce qui concerne le code du travail, les recommandations ont porté sur les voies et moyens à mettre en œuvre pour son amélioration, sur la nécessité d’avoir des incitations fiscales pour les entreprises qui signent des conventions collectives, sur l’assurance contre les accidents du travail et aussi sur l’indemnité pour perte d’emploi qu’il faudrait élargir. Les participants ont aussi appelé les pouvoirs publics notamment à faire plus d’effort sur la communication pour plus de transparence.

Ils ont également mis un accent particulier sur la décentralisation, notamment sur la création d’un observatoire pour suivre son évolution. On note de même qu’il y a des incitations à mettre en œuvre pour encourager et garder les ressources humaines dans les régions. Sur les accords de libre-échange, il est recommandé un choc de compétences au sein des ministères, et aussi un choc des méthodes de négociation de ces ALE.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Grève des pilotes : British Airways annule ses vols le 27 septembre

Article suivant

DGI : Mustapha Aman, nouveau directeur par intérim