Sûreté

Urgence sanitaire : 2.940 personnes interpellées au cours des dernières 24h

Les opérations sécuritaires menées pour imposer l’état d’urgence sanitaire décrété ont permis l’interpellation, au cours des dernières 24h, de 2.940 personnes, dont 1.692 ont été placées en garde à vue, indique dimanche la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).


La DGSN précise que depuis la déclaration de l’état d’urgence sanitaire par les pouvoirs publics, il a été procédé à l’interpellation d’un total de 47.143 personnes au niveau de l’ensemble des villes du Royaume, dont 25.480 ont été déférées devant les parquets compétents après la procédure de la garde à vue.

Ces interpellations se répartissent selon les préfectures de police et la sûreté régionale et provinciale comme suit : préfecture de police de Casablanca (6.566), préfecture de police de Rabat (6.296), préfecture de police de Kénitra (5.084), préfecture de police d’Oujda (4.308), préfecture de police de Marrakech (4.197), préfecture de police d’Agadir (3.408), sûreté provinciale de Salé (2.995), préfecture de police de Meknès (2.404), préfecture de police de Béni Mellal (1.836), préfecture de police de Fès (1.492), préfecture de police de Tétouan (1.576), sûreté provinciale d’El Jadida (1.266), préfecture de police de Tanger (1.181), préfecture de police de Settat (1146), sûreté provinciale de Ouarzazate (954), préfecture de police de Laâyoune (775), sûreté régionale d’Errachidia (596), sûreté provinciale de Safi (442), sûreté régionale de Taza (435) et sûreté régionale d’Al Hoceima (186).

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

La DGSN assure, dans ce cadre, que ses services continueront d’intensifier les opérations de contrôle dans toutes les villes et de coordonner leurs interventions avec les différentes autorités publiques en vue d’imposer l’application stricte et ferme de l’état d’urgence, à même de garantir la sécurité sanitaire de l’ensemble des citoyens.

Avec MAP

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Maroc Telecom : près de 69 millions de clients à fin mars 2020

Article suivant

Hassan Bahej : "L’intelligence artificielle, un outil de lutte contre le coronavirus"