Pandémie

Vaccin anti-Covid : l’administration de la première dose en stand-by dans les centres de vaccination

Le Maroc a quasiment consommé la totalité de son stock de premières doses du vaccin anti-Covid. Dans une note adressée aux responsables des différents centres de vaccination, le Ministère de la Santé recommande de dédier le restant du stock exclusivement à ceux qui attendent leurs secondes doses. Selon une source proche du Département d’Aït Taleb, des doses supplémentaires du vaccin chinois Sinopharm devraient arriver au Maroc ce mardi 30 mars 2021.


Si l’administration de la deuxième dose du vaccin anti-Covid reste soutenue et suit la courbe des premières injections, celle de la première dose ralentit fortement en raison des retards de livraison. En effet, durant cette dernière semaine, à peine une moyenne de 5.000 personnes ont reçu quotidiennement la première dose du vaccin contre la Covid à travers le territoire national. Il faut dire qu’avec plus de sept millions et demi de doses administrées (7.634.475 doses) à la date du samedi 27 mars à 18 heures, le Maroc a quasiment consommé la totalité de son stock de premières doses. Conséquence : le ministère de la Santé, considérant que le stock de premières doses est officiellement épuisé, a adressé une note aux responsables des différents centres de vaccination du Royaume leur demandant de ne plus administrer de première dose du vaccin anti-Covid et de dédier le restant du stock exclusivement à ceux qui attendent leurs secondes doses.

Toujours est-il même avec une telle option, il n’y aura plus de doses au-delà du 10 avril 2021, d’où la course contre la montre du Département d’Aït Taleb pour recevoir des livraisons d’ici là surtout après l’annonce de l’Institut indien du sérum de retarder l’expédition du vaccin AstraZeneca à destination du Maroc, du Brésil et de l’Arabie saoudite pour satisfaire la demande croissante  intérieure  surtout après les critiques en raison de la deuxième vague qui frappe l’inde touchant plus de 11 millions de personnes. D’après certaines sources, le Royaume ne devrait pas recevoir de nouvelles doses d’AstraZeneca avant mai prochain. Ainsi, le Département d’Aït Taleb compte sur le vaccin mis au point par le laboratoire chinois Sinopharm pour éviter l’interruption de la campagne nationale de vaccination.

Lire aussi| Dématérialisation de la déclaration provisionnelle en douane : les opérateurs obtiennent un délai supplémentaire

Selon une source proche du Ministère de la Santé, des doses supplémentaires du vaccin du vaccin chinois devraient arriver au Maroc ce mardi 30 mars 2021. Même si la source ne précise pas les quantités attendues, le Royaume devrait réceptionner une nouvelle livraison de 2 millions de doses de Sinopharm. L’arrivée prévue des 2 millions de doses du vaccin chinois porterait le total des doses de Sinopharm reçues par le Royaume à 3,5 millions. Le nouveau lot permettra au Maroc de maintenir dans les semaines à venir la dynamique vaccinale, qui a valu au Royaume les félicitations de l’Organisation mondiale de la santé et l’admiration de plusieurs autres organisations internationales et médias. En effet, le Maroc se classe dans le top 10 mondial de la population vaccinée par rapport au nombre d’habitant. Au sein de l’Union européenne, seule la Hongrie devance le Maroc. Ainsi, le Royaume passe largement devant de grands pays de l’Union européenne, dont le taux de vaccination excède à peine les 9%.

Outre le laboratoire chinois Sinopharm qui a livré jusque-là 1,5 million de doses, le Maroc mise sur d’autres sources d’approvisionnement. Il a commandé un lot d’un million de doses du vaccin Spoutnik V à la Russie. A ce sujet, le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb avait indiqué que les premières cargaisons de vaccin russe devraient être livrées en avril prochain.

Pour obtenir plus de doses de vaccin, le Maroc a également a approuvé et commandé le vaccin américain Johnson & Johnson et pour lequel la première commande ne devrait pas être réceptionnée par le Royaume avant janvier 2022.

Lire aussi| Le service de streaming en direct de Facebook débarque au Maroc

 
Article précédent

Dématérialisation de la déclaration provisionnelle en douane : les opérateurs obtiennent un délai supplémentaire

Article suivant

50 femmes qui comptent : Afaf Saaidi, Directrice des industries aéronautiques, ferroviaires, navales et des énergies renouvelables au ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Economie Verte et Numérique