Pandémie

Vaccin AstraZeneca : les précisions de l’ambassade de l’Inde à Rabat

Le Maroc a réceptionné le 22 janvier ses premières commandes du vaccin AstraZeneca (2 millions de doses) en provenance de l’Inde. Suite à cette opération, l’ambassade de l’Inde au Maroc tient à donner quelques détails.


 « L’approvisionnement du vaccin anti-COVID-19 de l’Inde au Maroc sous contrat commercial «Covishield» a commencé aujourd’hui. Le premier envoi contenant 2 millions de doses du vaccin Covid-19 Covishield développé par AstraZeneca et l’Université d’Oxford et produit par le Serum Institute of India (SII), le plus grand producteur mondial des vaccins, a été expédié de l’Inde vers le Maroc aujourd’hui. Le Maroc et le Brésil font partie des premeirs pays vers lesquels la première exportation commerciale du vaccin anti-COVID-19 a été autorisée par le gouvernement  de l’Inde », souligne la représentation diplomatique de l’Inde au Maroc.

Lire aussi| Restauration : comment les professionnels comptent se réinventer pour tirer leur épingle du jeu en 2021

L’ambassade ajoute que cette décision est une autre démonstration des relations excellentes entre l’Inde et le Maroc. « Auparavant, le Gouvernement indien avait autorisé l’exportation de 6 millions de comprimés d’hydroxychloroquine (HCQ) vers le Royaume du Maroc. Plusieurs  stages de formation ont été organisés au profit des agents et cadres  de  la santé  des pays partenaires dont le Maroc dans le cadre du programme de coopération technique et économique  de l’Inde (ITEC). Préalablement à la livraison des vaccins, un programme de formation, couvrant les aspects administratifs et opérationnels, a été organisé les 19-20 janvier 2021 pour des responsables de la vaccination, la chaîne du froid, de  la communication et les gestionnaires de données des pays bénéficiaires, tant au niveau national que provincial », précise-t-on.

L’ambassade poursuit en faisant remarquer que l’Inde est parmi les premiers pays producteurs de produits pharmaceutiques au monde et est mondialement reconnu comme la «pharmacie du monde» et que la force de l’industrie pharmaceutique indienne a permis au pays non seulement de répondre aux grands besoins de sa propre population, mais également d’exporter des médicaments  indispensables vers plusieurs pays amis.

Lire aussi| Produits industriels : nouvelles normes d’application obligatoire pour le contrôle de conformité

« L’Inde est l’un des plus grands producteurs de vaccins au monde. 60% de la production mondiale de vaccins provient de l’Inde. Les producteurs indiens fournissent 1,5 milliard de doses par an pour plus de 150 pays. L’Inde est le plus grand fournisseur mondial de vaccins DTC, BCG et rougeole. L’OMS achète 70% de ses vaccins essentiels de  Inde. La pandémie COVID-19 a mis en évidence la position de l’Inde en tant que partie prenante fiable dans les chaînes d’approvisionnement mondiales des soins de santé, avec des atouts majeurs en matière de fabrication, de R&D et de l’innovation », précise l’ambassade. On note que 6 vaccins expérimentaux, dont 3 développés en Inde, sont en phase de développement clinique et 3 vaccins expérimentaux sont dans un stade avancé de développement préclinique. De même, deux vaccins COVAXIN de Bharat Biotech et Covishield d’AstraZeneca-Oxford-Serum Institute ont reçu une autorisation d’utilisation d’urgence le 2 janvier 2021.

« Le Gouvernement  de l’Inde avait reçu plusieurs demandes d’approvisionnement de vaccins fabriqués en Inde par  des pays voisins et partenaires principaux. En réponse à ces demandes, et conformément à l’engagement déclaré de l’Inde d’utiliser la capacité de production et de distribution de vaccins de l’Inde pour aider toute l’humanité à lutter contre la pandémie de Covid,  des approvisionnements à titre gratuit au Bhoutan, aux Maldives, au Bangladesh, au Népal, au Myanmar et aux Seychelles ont commencé à partir de 20 Janvier 2021. En ce qui concerne Sri Lanka, l’Afghanistan et Maurice, la confirmation des autorisations réglementaires nécessaires est attendue. L’approvisionnement en quantités commercialisée a également commencé à partir du 22 janvier 2021 vers  le Brésil,  le Maroc,  l’Afrique du Sud et de l’Arabie saoudite », détaille l’ambassade.

La représentation diplomatique de l’Inde au Maroc souligne également que l’industrie indienne des vaccins, à travers son échelle et ses économies, a eu un impact non seulement sur la disponibilité des vaccins sur le marché mondial des vaccins, mais qu’elle a également fait baisser les prix. « En raison de ses atouts dans les domaines biopharmaceutiques et des vaccins, l’Inde est l’un des principaux centres des efforts transnationaux de lutte contre la pandémie. L’Inde mettra ses atouts en matière de vaccins à la disposition de la communauté internationale pour lutter contre la pandémie de COVID. Le Premier ministre Narendra Modi avait déclaré, lors du lancement de la campagne de vaccination nationale de l’Inde le 18 janvier, que nous sommes déterminés à ce que les vaccins indiens, notre capacité de production, servent l’intérêt de l’humanité tout entière », a conclu l’ambassade.

 
Article précédent

Jean-Marie Heydt dévoile son livre « Mohammed VI, la vision d’un Roi : actions et ambitions »

Article suivant

Coronavirus : le Maroc autorise le vaccin de Sinopharm